Sidebar

23
Lun, Oct

Le professeur Victor Anomah Ngu (1926 – 2011), alors ministre de la Santé publique du Cameroun, déclarait en 1986 que la victime de la lèpre souffrait de deux maladies : « Il a la lèpre et il est lépreux ».

Les responsables de cette banque ne le déclarent pas déjà haut. Mais des noms d’anciens responsables de cette institution et même de certains encore en poste circulent. Comme celui de Samuel Ngando Mbongué, directeur de la comptabilité 

Georges Ndobede Epie et deux autres de ses collègues sont accusés par le Minfi d’avoir distrait 73.548.486 FCFA des caisses du centre départemental des Impôts de la Vina.

Plus de 34 000 armes légères sont en circulation au Cameroun, a annoncé la branche nationale de Women’s international league for peace and freedom (WILPF) au cours de la restitution d’une enquête, mercredi à Douala.

Plus d'articles...

Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.