Sidebar

22
Mar, Oct

Selon « The Economist » qui a calculé l’indice de démocratie par type de régime en 2010, le  Cameroun est carrément situé parmi les pays autoritaires de la planète.  Comme en 2008.Hier, c’était la journée mondiale de la démocratie. Les résultats des études menées par le journal britannique « The Economist » tombent à point

On voyait le pouvoir camerounais venir et l’on l’attendait au tournant. Et il est enfin tombé dans le même travers que bien des régimes africains très réfractaires à la critique, fût-elle constructive. Surtout quand celle-ci arrive au moment même où se jouent des enjeux de taille comme une course au bout de laquelle se trouve la

Révélations de ministres camerounais. Les propos de Amadou Ali, Marafa Hamidou Yaya, Victor Mengot, Ephraim Inoni et Laurent Esso figurent en bonne place dans les câbles de Wikileaks.

Le Fonds monétaire international a mis en garde le Cameroun sur la possibilité de voir la contestation renaître face à la persistance de la pauvreté et du chômage, dans un rapport publié jeudi. "Les troubles sociaux, comme on l'a vu en 2008, pourraient de nouveau émerger avant les élections présidentielle (en octobre 2011) et législatives (à la mi-2012)

Plus d'articles...