Sidebar

24
Sam, Aoû

Sport
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le Mnistre des sports a adressé ce mardi 26 mars une lettre portant suspension du processus électoral au sein de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT). Cette position d'Adoum Garoua intervient au moment où se tenait dans la capitale politique l'Assemblée générale de la FECAFOOT, couplée de d'une réunion du Comité exécutif de cette institution. 

Mais du côté de la FECAFOOT, ce n'est pas le même son de cloche. On annonce le début du processus conformément aux dates prévues du 27 mars et arrêté par le calendrier FECAFOOT. La résolution N°6 de l'Assemblée générale, tenue mardi dernier, a entériné la tenue effective des opérations électorales au sein de la Fédération de Football. 

Une lettre de soutien à Iya Mohamed 

En sur-réaction contre Adoum Garoua, une lettre de soutien a été adressée à Iya Mohamed. On y lit un soutien au Président de la FECAFOOT en ces termes : «Nous, membres de l'Assemblée générale de la Fédération Camerounaise de Football (FECA-FOOT), réunie en session ordinaire le mardi 26 mars 2013 à l'Hôtel Mont Fébé, venons par la présente réaffirmer notre soutien, pour les efforts inlassables que vous ne cessez de déployer depuis 1998 pour la professionnalisation du football camerounais, la modernisation de son administration et la gestion efficiente des ressources y afférentes… La situation ainsi décrite peut être à l'origine de quelques appétits et convoitises de certains prédateurs. Nous vous exhortons à ne pas vous laisser distraire et à poursuivre sereinement votre mission, dans le respect des statuts et règlements de la FECAFOOT, fort du soutien indéfectible de la majorité de l'Assemblée générale, organe suprême de la FECAFOOT, et de la grande famille du football ainsi représentée». 

Adoum Garoua botte en touche 

La motion de soutien signée par 87 membres sonne comme un désaveu du Ministre des Sports et de l'Education Physique. Adoum Garoua en visite de travail dans la Région du Littoral hier, a évité habilement d'aborder le sujet : «Je suis venu à Douala pour un évènement précis. Mais il faut dire qu'il n'y a pas crise, mais aussi relever que la FECAFOOT n'est pas au-dessus de la République». La confrontation est ainsi ouverte entre le Ministre des Sports et le Président de la FECAFOOT, mais en toile de fond entre l'Etat du Cameroun et la Fédération Internationale de Football Association(FIFA). Cette dernière répugne souvent aux ingérences des Etats dans les affaires sportives nationales. Affaire à suivre.

© GEORGES SEMEY : Ouest Littoral

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire