Sidebar

20
Mar, Aoû

Sport
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

100 délégués sur 105 ont assisté hier à la session ordinaire de l'Assemblée générale de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT).11 points étaient inscrits à l'ordre du jour et un autre point s'y est introduit, celui du sursis au processus électoral de la FECAFOOT qui débute demain dans la ville de Mfou, si l'on s'en tient à la lettre du Ministre des Sports et de l'Education Physique, Adoum Garoua, envoyée hier matin à la FECAFOOT. Une décision qui n'a pas trouvé l'approbation de l'Assemblée générale de la FECAFOOT. Le motif de ce refus est que la Fédération Camerounaise de Football a établi son calendrier, conformément aux textes de la Confédération Africaine de Football (CAF) et la Fédération Internationale de Football Association (FIFA). Elle s'appuie notamment sur l'article 13 des statuts de la FIFA qui stipule que : «il est interdit à tout tiers de s'immiscer dans le processus électoral d'une fédération membre». 

Pourtant, la lettre du MINSEP s'inspire des troubles enregistrés lors de l'ouverture du championnat dans la Région du Littoral et dans la ville de Pouma. Il a fallu l'intervention du Gouverneur de cette Région, Joseph Beti Assomo, qui avait demandé l'arrêt momentané dudit championnat pour que le calme revienne. Pour sa part, la FECAFOOT soutient que ce litige ne saurait concerner toutes les autres ligues, car le dysfonctionnement la Ligue du Littoral n'est qu'un cas isolé. Pour confirmer leur position sur le démarrage du processus, une motion a été faite par 97 membres de l'Assemblée générale, qui ont apposé leur signature sur la correspondance adressée au MINSEP. Cette correspondance a connu l'abstention de trois délégués notamment les vice-Présidents Essomba Eyenga, David Mayehi ainsi qu'Eugene Ekéké. Le processus électoral démarre donc ce 27 mars 2013 tel que le prévoit le calendrier arrêté par la FECAFOOT, selon la 6ème résolution de la session ordinaire. Au regard de cette nouvelle tension qui se pointe à l'horizon, on serait tenté de dire que l'on va vers un nouveau bras de fer entre la FECAFOOT et MINSEP. 

L'Assemblée générale d'hier a également approuvé le rapport d'activités du Président de la FECAFOOT concernant la période écoulée depuis la session de l'Assemblée ordinaire du 16 mai 2012 dans sa deuxième résolution, tandis que la 5ème résolution porte sur l'article 58 alinéas 1 des règlements généraux de la FECAFOOT modifié: «Sur autorisation médicale explicite figurant sur la demande de licence, les joueurs des catégories minimes et cadets peuvent pratiquer dans la catégorie d'âge immédiatement supérieure à leur catégorie d'âge normale. Leur licence porte la mention «surclassement». Les joueurs de la catégorie junior ne sont pas soumis à cette formalité pour jouer dans la catégorie senior». 
Au terme des assises du 26 mars, une motion de soutien a été faite en faveur du Président sortant pour les nouvelles élections fédérales prévues en mai prochain.

© Berthe Sen : L'Actu

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire