Sidebar

22
Mer, Nov

Sport

Du beau monde défile depuis quelque temps dans les services du Premier ministre. C'est là que se déroule l'enquête prescrite par le président de la République à l'issue de la piètre prestation du Cameroun à la Coupe du Monde. «Le Président de la République, Son Excellence, Paul Biya, a prescrit ce jour au Premier ministre Chef du gouvernement, de lui soumettre dans un délai d'un mois, le résultat de ses investigations sur les causes de la campagne peu glorieuse de notre équipe fanion, les Lions indomptables, à la coupe du monde de football de 2014 au Brésil, avec des propositions, en vue d'une restructuration profonde et urgente du football camerounais», indiquait un communiqué signé le 26 juin dernier par le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh.

L'instruction du chef de l'Etat a occasionné une déferlante de réactions. De source bien informée, des centaines de rapports ont atterri dans les services du Premier ministre. Même les personnes à qui rien n'avait été demandé ont relaté ce qu'ils pensaient avoir été le problème des Lions Indomptables au Brésil. Parmi eux, un bon nombre d'entraîneurs de football qui en voulaient particulièrement au sélectionneur allemand Volker Finke. Ce dernier a d'ailleurs été entendu en fin de semaine dernière par la commission d'enquête mise sur pied dans les services du Premier ministre. On indiquait d'ailleurs qu'il était porteur d'un rapport particulièrement corsé. Un certain nombre de personnalités sont également passées devant la commission. On cite notamment Joseph Antoine Bell, Roger Mita, Michel Kaham, Kalkaba Malboum, Tombi a Rocko, Raphael Nkoa, Rigobert Song, etc.

Samuel Eto'o-Fils, le capitaine des Lions Indomptables, d'après nos sources serait passé devant la commission jeudi dernier. La commission, composée de onze membres, est présidée par le secrétaire général des services du Premier ministre, Louis Paul Motazé. Nos sources indiquent également qu'elle compte en son sein des éléments des forces de l'ordre. Les questions posées portent essentiellement sur le séjour brésilien des Lions Indomptables.

Chacun à son tour, les membres essaient de savoir ce qui n'a pas marché. A certaines personnes, des questions précises sont posées sur le rôle qu'elles ont eu à jouer au Brésil. La commission demande également aux personnes entendues de faire des propositions pour le futur. Seulement, les choses ne se passent pas toujours de la plus simple des façons. Des sources rapportent par exemple que les anciens Lions se seraient tiraillés devant la commission.

L'enquête prescrite par le président Paul Biya survient après que le Cameroun a perdu ses trois matches à la coupe du Monde (0-1 face au Mexique, 0-4 face à la Croatie et 1-4 face au Brésil). Un parcours encore plus désastreux que celui de 2010 où le Cameroun avait déjà terminé tout au fond du classement de la Coupe du Monde.

© Jules Romuald Nkonlak | Le Jour

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire
Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.