Sidebar

17
Jeu, Aoû

Société

Auteurs et personnels intégrés irrégulièrement démasqués par le MINFOPRA, dans le cadre de l’assainissement du fichier solde et personnels de l’Etat.

Coup de filet au ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative (MINFOPRA).  Le chef de département, Michel Ange Angouing, et ses équipes ont débusqué un réseau de faussaires durant les opérations d’assainissement du fichier-solde et personnels de l’Etat. Le communiqué du ministre signé le 24 mai dernier et rendant publique l’information n’indique pas qui ils sont. 

Encore moins dans quelle administration ils travaillent. Mais des sources bien introduites indiquent qu’il s’agit aussi bien des responsables du MINFOPRA que de ceux de plusieurs autres ministères : Finances, Santé, Education…Ces derniers auraient permis l’intégration irrégulière de plusieurs personnes durant l’opération de contractualisation   des ex-temporaires en 2009. C’était sûrement sans compter avec l’actuelle opération d’assainissement du fichier solde et personnel de l’Etat.

D’après le texte du MINFOPRA, les auteurs ont été identifiés et font déjà face aux procédures disciplinaires, ceci sans préjudice de poursuites judiciaires. Pour ce qui est des personnels irrégulièrement recrutés, Michel Ange Angouing explique que « les mesures conservatoires suivantes ont été prises : la suspension de solde immédiate pour ceux percevant un salaire, la désactivation de tous les matricules concernés et la saisine des administrations utilisatrices pour libération éventuelle de ceux de ces personnels, qui seraient en activité ».

Dans la même veine, le ministre de la Fonction publique appelle les chercheurs d’emploi et leurs familles à plus de vigilance et de prudence. Rappelant qu’en tant que président des Comités techniques chargés des recrutements spéciaux des 25 000 et des ex-personnels temporaires de l’administration, ces opérations sont bouclées et personne, quel que soit le motif, ne peut encore être recruté à la Fonction publique camerounaise dans ce cadre. « Aucun individu n’a été mandaté pour procéder à la collecte des dossiers de candidatures ou des requêtes », martèle  Michel Ange Angouing. 

En rappel, l’assainissement du fichier-solde de l’Etat est un processus visant la mise à jour de ce dernier, afin que n’y figurent que les agents publics régulièrement recrutés, placés dans leurs situations administratives  et salariales idoines. Il est question d’évacuer les agents décédés, démissionnaires, en détachement, en indisponibilité mais aussi les éléments de rémunération indus.

© Cameroon Tribune : Elise ZIEMINE

Kongossa.fr, l'actualité du Cameroun en temps réel.

 

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire
Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.