Sidebar

12
Mer, Déc

Société
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

C'est finalement dans les marécages derrière la maison de Isaac Nya, ancien député suppléant du Lom et Djerem que Bill Mbilabout, officier de police de 2ème grade, en service au commissariat de deuxième arrondissement de Bertoua, a pu arrêter "le révérend Augustin", un faux prêtre âgé de 28 ans qui voulait extorquer la somme de 30.000 francs à M. Nya. Selon le commissaire de police Sadifile, en charge du commissariat de deuxième arrondissement de Bertoua au quartier Mokolo, c'est au matin du mardi 11 août 2009 que Isaac Nya a informé la police par voie de téléphone qu'il a reçu la visite d'un certain abbé, qui sollicitait une aide d'une somme de 30.000 francs afin d'organiser les obsèques de sa mère dont la levée de corps était imminente.

Connaissant l'état de la morgue de l'hôpital régional de Bertoua qui depuis quelques temps connaît des dysfonctionnements importants, la suspicion s'est vite installée chez M. Nya. C'est ainsi que Isaac Nya saisit la police, qui a vite débarqué sur les lieux à 11h, l'heure du rendez-vous avec notre prêtre. " Le révérend Augustin " se sentant en insécurité a voulu prendre la clé des champs mais il a été vite maîtrisé par l'officier de police Bill Mbilabout. Selon le commissaire, les informations en provenance de l'archidiocèse de Bertoua, indiquent que le supposé prêtre est un délinquant qui aurait déjà laissé plusieurs victimes sur son chemin. Après son arrestation, le commissaire invitera les responsables de l'Eglise catholique de Bertoua pour besoin d'identification. L'abbé Inocent Eluno, curé de la paroisse de Tigaza dépêché sur les lieux par sa hiérarchie, désavoue à son tour le faux prêtre. Ce dernier expliquera le parcours et profil d'un prêtre catholioque qui, selon lui doit avoir poursuivi les études au séminaire et être ordonné par un évêque.

Face à la presse au commissariat de deuxième arrondissement au quartier Mokolo, "le révérend" Augustin déclare : "Je n'ai jamais volé. Je suis parti demander de l'aide, mais je sais que j'ai pêché contre les hommes et contre Dieu". Par ailleurs le faux prêtre affirme avoir été séminariste au petit séminaire de Doumé, dans le département de Haut-Nyong à l'Est entre 1987 et 1989. Après cette formation au petit séminaire, affirme-t-il, il a voulu rentrer au grand séminaire. Malheureusement, celui qui voulait être prêtre n'a pas été finalement appelé par Dieu. Depuis lors, Augustin exerce des travaux champêtres dans son village à Menyangou par Doumé. Gardé à vue au commissariat de deuxième arrondissement de Bertoua, il ne semble pas devoir retrouver de sitôt ses champs.

Sebastian Chi Elvido mutations

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire