Sidebar

26
Mer, Juil

Société

Alhadji, collaborateur du commandant de compagnie Hamadjam H, a été pris à son tour vendredi.

Les enquêteurs envoyés par le "haut commandement" à la compagnie de gendarmerie du Mayo Tsanaga ne se tournent pas les pouces. Vendredi dernier, le lendemain de l’arrestation du capitaine Hamadjam H. suspecté de braquage, les commandants de la région de gendarmerie de l’Extrême Nord et de la légion de gendarmerie, les colonels Kameni et Dambouka, étaient à Mokolo.

Ils y ont passé la journée et ont fait arrêter le gendarme Alhadji. L'arrestation de ce jeune homme d'une trentaine d'années a fait le tour des potins de la ville de Mokolo. Le gendarme en début de carrière avait su marquer les esprits. Il ne passait pas inaperçu dans son flambant Toyota Starlet vert métallisé. Alhadji, dont la carrière a commencé il y a cinq ans à peu près, s'est dernièrement fait construire une villa au quartier huppé Sarki Fada au lieu dit Pont douane.

Mais, ce n'est pas cette villa tape à l'oeil qui en a fait la coqueluche de la ville, c'est son mariage. Il y a quelques mois, Alhadji a pris pour épouse une jeune fille de la ville. Il avait accompli l'exploit de l' «enlever» à un opérateur économique qui a prospéré dans la téléphonie. «A.A. F., le rival du gendarme, était aux petits soins pour sa fiancée. Il avait investi sur elle au point de lui construire une maison dans la concession de sa mère», révèle un habitant de la ville.

Le  gendarme aurait sorti le grand jeu et les grands moyens. Il va finir par remporter la main de la jeune femme. Leur mariage sera un triomphe. Il a organisé des noces princières dont on parle encore à Mokolo et à Goulfey. Il a en effet organisé deux fêtes fastueuses,, l'une à Mokolo ville natale de l' épousée et une autre aux allures de couronnement à Goulfey, village du Logone et Chari dont il est originaire. Selon nos sources, l'implication du gendarme dans les braquages qui ont endeuillé la ville de Mokolo serait à l'origine de sa fortune.

Des sources à Mokolo  prétendent qu’une deuxième personne aurait été interpellée. Selon elles, la liste des suspects à arrêter dans le cadre de cette affaire est très longue.

© Source : Le Jour : Aziz Salatou

 Kongossa.fr, l'actualité du Cameroun en temps réel.

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire
Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.