Sidebar

11
Mar, Déc

Politique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
Généralement programmé le dernier jeudi du mois, le Conseil de cabinet du mois de novembre n'a toujours pas eu lieu jusqu'à ce jour à l'Immeuble Etoile. Pourtant depuis sa nomination au poste de Premier ministre le 30 juin dernier, Philémon Yang a toujours respecté ce rendez-vous au cours duquel les membres du gouvernement passent en revue l'actualité du mois précédent et discutent des axes d'action majeurs du Gouvernement pour les mois à venir. La non tenue de cette instance surprend d'autant plus que les grands sujets en vue d'une gestion sans heurts de la fin d'année par l'Etat, les populations et les ménages y sont, en règle générale, traités.

Notamment les questions de spéculation des produits de grande consommation sur les marchés, la prévention et la sécurité routière, le mois de décembre étant très souvent fertile en accidents de la circulation et le payement des salaires des fonctionnaires et agents de l'Etat pour que ces derniers célèbrent en toute quiétude des fêtes de fin d'année 2009. Le Conseil du mois de novembre aborde également les problèmes de sécurité des personnes et des biens pour prévenir les actes d'agression récurrents en cette période, notamment dans les agglomérations urbaines et les axes routiers où sévissent les coupeurs de route.

Du fait de ce "contretemps", l'on ne ressent pas encore sur le terrain une mobilisation particulière du ministère du Commerce, ce qui fait l'affaire des spéculateurs. De même, sur nos routes, des éléments chargés de la sécurité routière restent invisibles. Cependant, dans la ville de Yaoundé, les patrouilles de nuit ont été manifestement renforcées au même titre que la présence des policiers ayant pour tâche de réguler la circulation dans les carrefours et autres zones propices aux bouchons. Certains observateurs indiquent que le Conseil de cabinet du mois de novembre ne s'est pas encore tenu du fait de l'agenda chargé du Président de la République (sorties à l'Enam et à L'Emia, visite du président centrafricain François Bozizé…), qui entraîne dans son sillage tous les membres du Gouvernement et des autres corps constitués de la République. Mais d'après une source de la Cellule de communication des services du Pm, ce Conseil ne s'est pas tenu " parce que le Pm se trouvait à Trinidad et Tobbago pour le sommet du Commonwealth. Le prochain sommet se tiendra le dernier jeudi du mois de décembre. C'est une affaire qu'on ne rattrape pas ".

On se serait tout de même attendu à voir Philémon Yang réunir son équipe en ces veilles de fêtes de fin d'années où les Camerounais doivent à nouveau faire face à de nombreuses pénuries de certains produits de première nécessité sur le marché, à l'instar du gaz domestique et de certaines denrées alimentaires. Des pénuries qui, comme lors des années précédentes, semblent plus le fait de commerçants véreux, soucieux de se faire d'énormes bénéfices sur le dos des consommateurs. L'on attend toujours par ailleurs la suite de l'instruction du Premier ministre aux autres membres du gouvernement en juillet dernier. Philémon Yang, au cours de son premier conseil de cabinet à l'Immeuble étoile, avait en effet donné 15 jours pour qu'un état des personnels de l'Etat admis à faire valoir leurs droits à la retraite lui soit adressé. Si l'on a assisté à un début de mise à la retraire systématique de certains fonctionnaires dans certaines administrations, il est remarquer que le gros des effectifs concernés et certains corps reste pour l'instant à l'abri de cette mesure.

Georges Alain Boyomo

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire