Sidebar

21
Ven, Fév

Politique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Monsieur le Président de la République Française, Monsieur le Président du Sénat, Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, Mesdames et Messieurs les Parlementaires, Mesdames et Messieurs les Responsables des Partis Politiques, Mesdames et Messieurs Parlementaires européens,  Mesdames et Messieurs les élus de la République. L'association One Cameroon est  grandement bouleversée de la présence du président de la république du Cameroun Monsieur Paul Biya en France dès le 21 juillet prochain, dans le cadre dit on de la coopération entre la France et le Cameroun.

Monsieur le Président de la République Française, Monsieur le Président du Sénat, Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, Mesdames et Messieurs les Parlementaires, Mesdames et Messieurs les Responsables des Partis Politiques, Mesdames et Messieurs Parlementaires européens,  Mesdames et Messieurs les élus de la République, la présente correspondance, à vous adressée, a pour objet  d’attirer votre très haute attention sur la situation critique dans laquelle le pouvoir en place a plongé le peuple camerounais pendant 27 ans

Le malaise du peuple est profond et la visite officielle qu’accorderait la France, à Monsieur BIYA Paul constituerait un cautionnement diplomatique de la souffrance des camerounais 

Nous souhaitons également au peuple français et à tous ceux qui aiment le Cameroun d'exiger à Monsieur Biya l'ouverture d’une enquête de police sur les dénonciations par une Ong française, de biens mal acquis  à son encontre afin d’éclairer l’opinion camerounaise sur les biens effectivement détenus par ce dernier dans votre pays

Il n’est point dans notre esprit, de nous élever avec violence contre la personne de Monsieur BIYA mais, plutôt d'attirer votre attention sur le fait qu’une visite de coopération et d’amitié entre Etats camerounais et français souverains nécessiterait la prise en compte des griefs soulevés ici et là par le représentant du peuple à recevoir.

Nous nous opposons par contre à toute caution française à un gouvernement dont le niveau de corruption attire tous les médias du monde avec une quinzaine de ministres et autres pontes emprisonnés, pour détournements de fonds publics… Si l’opération mains propre suivait un cours normal en toute justice et en toute équité, le président Biya doit être lui-même mis aux arrêts.

Une visite en France, d’un régime autocratique et violent, au relent monarchique, acclamé par les Français, porterait un grand coup au rayonnement de la révolution française tout entière, ce  jour de la Grande Fédération, symbole de l’union fraternelle de toutes les parties de la France, des citoyens français dans la liberté et l’égalité.

Monsieur Paul Biya  a pris le pouvoir au Cameroun le 06 Novembre1982 à la suite de la démission du Président AHIDJO, premier Président de la République. Depuis lors, il n' y a plus eu d'alternance au sommet de l'Etat. Toutes les  élections organisées jusqu'ici au Cameroun ont été systématiquement frauduleuses.

Le cas d’ELECAM un organe indépendant chargé d’organiser les élections prochaines, formé uniquement des membres du parti au pouvoir, qui n’existe d’ailleurs jusqu’à présent que sur du papier, comme le Sénat ou le Conseil constitutionnel, est là pour le démontrer.

Le Cameroun, jadis pays à revenus intermédiaires et reconnu comme tel par les institutions de Brettons Woods, est passé en 2004 dans la classe des PPTE (Pays Pauvres Très Endettés)

Nous vous réitérons que si l’opération mains propre suivait un cours normal en toute justice et en toute équité, Paul Biya devrait lui même être mis aux arrêts.

D'autre part, des Prisonniers d’opinion croupissent dans les geôles insalubres des villes de Yaoundé et de Douala. Le chanteur populaire Lapiro de Mbanga, pour avoir chanté contre la modification scandaleuse de la Constitution en avril 2007 au terme duquel Monsieur BIYA, sûr de revenir en 2011, s'est octroyé constitutionnellement une présidence à vie, en est la parfaite illustration. 

Le Cameroun est devenu un pays où l'insécurité a pris le temps de construire son nid, où les forces dites de l'ordre répriment de façon arbitraire et sauvage tout mouvement de contestation pourtant reconnu par la constitution. Les seules manifestations sans autorisation préalable et sans répression sont celles organisées par le RDPC

Le Cameroun a connu aux yeux du monde entier le massacre de plus de 150 jeunes Camerounais par l'armée nationale. Ces jeunes Camerounais assassinés avaient, semble t-ils commis le crime de manifester leur désespérance et leur ras-le-bol dans une société où simplement manger à sa faim ou s'acheter  les produits de toute première nécessité relevaient presque des travaux à la sisyphe.

La France peut-elle recevoir en France Monsieur Paul BIYA malgré toutes ces atrocités ? Pour quelle raison un grand pays comme la France se permettra de recevoir un Homme qui continue de fouler aux pieds les Droits les plus élémentaires de son peuple ?

Recevoir Paul Biya en France c'est, cautionner la misère généralisée au Cameroun, cautionner le désespoir de toute la jeunesse camerounaise et favoriser son exil vers le grand continent à la première occasion.

Nous sommes convaincus qu'en tant qu'une grande nation dans le concert de l'Europe, la France ne peut rester indifférente à la souffrance des Camerounais. Fermer les yeux face à cela, c'est contribuer à jouer le rôle des receleurs des biens mal acquis d’Afrique afin d'entretenir les misères du continent africain

Paris le, 5 Juillet 2009,  Mathieu Mervieux le Président de l'association One Cameroon de France  et Edet Manje Awassoum, Secrétaire général

Ampliation :
 
- Présidence de la République Française
- Députés Assemblée nationale française
- Partis politiques français
- Presse nationale et internationale
- Cour Européenne des droits de l'Homme Strasbourg
- Commission Européenne Bruxelles
- Parlement européen Luxembourg

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

© Correspondance : One Cameroon antenne de France

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire