Sidebar

21
Mar, Jan

Politique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
Le ministre négien des Affaires étrangères, Mohamed Bazoum, a déclaré à la télévision nationale du Niger que l'accord a été conclu après une rencontre entre lui, son homologue tchadien, Foumakoye Gado et le président tchadien, Idriss Déby.

"Nous avons demandé la permission au président tchadien d'examiner ce projet qui nous permettrait d'exporter du brut à travers un pipeline qui facilitera la connexion à l'oléoduc Tchad-Cameroun, vers le port de Kribi, au Cameroun. Le président Idriss Deby vient de marquer son accord", a déclaré M. Bazoum.

Le ministre n'a pas précisé quand le projet démarrera, mais il a ajouté que les deux gouvernements envisageaient de mettre en place une équipe pour négocier les détails techniques et environnementaux du projet dès que possible.

Le Niger est récemment devenu l'un des principaux producteurs de pétrole en Afrique, avec l'inauguration de la raffinerie de la Soraz, un projet de cinq milliards de dollars mis en oeuvre avec la compagnie chinoise CNPC - China National Petroleum Corporation. Les installations de la compagnie sont situées non loin de de Zinder, à près de 900 km à l'est de Niamey, la capitale. Sur une capacité de 20.000 barils par jour, 60 pour cent sont détenus par la CNPC et 40 pour cent par le Niger. Les usines sont entièrement alimentées par les champs pétrolifères d'Agadem.

Environ 7000 barils par jour sont destinés à une utilisation locale, tandis que le reste sera exporté à travers le pipeline.

Le Niger, l'un des pays les plus pauvres du monde, régulièrement touché par des pénuries alimentaires, avait dans un premier temps estimé ses réserves de pétrole à p 268 millions de barils, mais de nouveaux tests ont permis de les situer à 480 millions.

Mutations

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire