Sidebar

22
Mar, Oct

Politique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les deux pays ont conclu mercredi dernier, des accords d’un montant global de 42,3 milliards de Fcfa en faveur du Cameroun.

«Il me plaît de le dire, la Chine fait partie des plus sûrs et des plus fidèles de ces partenaires extérieurs (du Cameroun, ndlr).» Cette phrase est de Paul Biya. Le chef de l’Etat camerounais répondait à son homologue chinois Hu Jintao, lors de la séance de travail élargie entre les deux chefs d’Etat mercredi dernier à Beijing. La visite d’Etat que le président de la République du Cameroun effectue en Chine a permis de vérifier la justesse de sa déclaration. Car au cours de la séance de travail élargie sus évoquée, les deux parties ont conclu 7 accords de coopération.

Il s’agit notamment de l’accord-cadre relatif à l’octroi d’un prêt préférentiel de 433 millions de yuans soit près de 31 milliards Fcfa destinés à la réalisation du projet e-poste; de l’accord de coopération économique d’un montant de 100 millions de yuans, soit un peu plus de sept milliards de Fcfa; de l’accord de coopération économique et technique portant sur un don de 50 millions de Yuans, soit environ 3,5 milliards de Fcfa; du prêt sans intérêt destiné à la réalisation de projets de coopération économique technique conclus entre la Chine et le Cameroun; d’un échange de lettres portant sur la fourniture de lot d’équipements médicaux en faveur de l’hôpital gynéco-obstétrique de Douala pour un montant de 10 millions de yuans, soit environ 713 millions de Fcfa; d’un échange de lettres portant sur la fourniture d’un lot d’équipements médicaux au centre antipaludique sino-camerounais d’une valeur d’un million et demi de yuans, soit 107 millions de Fcfa.

Soit au total, 42 milliards 320 millions de nos francs déboursés par la Chine en faveur de l’économie camerounaise au titre de dons, de prêts sans intérêts ou préférentiels. Deux autres accords, dans les domaines de la culture et du tourisme, ont été aussi signés mercredi dernier. 
De nouveaux accords donc, qui viennent revitaliser la coopération économique entre les pays. Le dernier coup d’éclat de cette coopération qui couvre les domaines de l’agriculture, la santé, l’éducation, les infrastructures, les télécommunications, la culture, le sport…date de janvier dernier. Eximbank of China, qui est en fait le bras financier de la politique étrangère de l’empire du milieu, avait alors accordé environ 700 milliards de Fcfa au Cameroun, selon ces sources concordantes, au titre de divers accords, dont celui de 207 milliards Fcfa portant sur le financement des travaux de construction du port en eau profonde de Kribi.

La Chine, philanthrope ?
De quoi penser que la Chine est un pays philanthrope. «Ce sont des prêts liés», commence Babissakana. «La Chine a une politique très simple: Elle finance un projet pour lequel elle a de l’expertise. Le projet profite au partenaire, mais la Chine gagne déjà à mettre ses entreprises au travail. Donc, la Chine a elle aussi son intérêt dans ces accords» poursuit l’expert financier. L’attractivité de la Chine par rapport aux autres donateurs étrangers, tient du fait, nous explique notre source, que celle-ci ne pose pas de conditionnalités dans d’autres secteurs, pour l’utilisation de ces fonds, comme le fait par exemple les pays occidentaux, très regardants sur des questions de bonne gouvernance. «De sa non ingérence dans les affaires intérieures de nos pays, elle attend un soutien diplomatique de sa politique de grande puissance et l'ouverture de nos marchés» soutient pour sa part Abanda Kpama, ingénieur-économiste (Lire interview ci-après).

Il reste que, comme le président Paul Biya l’a lui-même dit à son homologue chinois le 20 juillet dernier au Beijing, les réalisations de cette coopération qui ont «un impact direct sur l’amélioration des conditions de vie socio-économiques de notre population, sont hautement appréciées par l’immense majorité du peuple camerounais». Hu Jintao a lui aussi promis de s’engager à renforcer les relations (…) économiques avec le Cameroun à la faveur du 40e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre son pays et le Cameroun.
Quant aux échanges commerciaux entre les deus pays, ils ont eux-aussi suivi une courbe ascendante au cours des dernières années. Le volume des exportations de la Chine en direction du Cameroun par exemple, touchent divers secteurs. Parmi les produits les plus importants, on dénombre le textile et chaussures, le matériel roulant, les équipements audio visuels, les objets de décoration, les objets en matière plastique, les outils et équipements paramédicaux…Aujourd’hui, ces exportations touchent presque tous les domaines de l’activité commerciale.

Mutations : Serge D. Bontseb

Kongossa.fr : l'actualité du Cameroun en temps réel

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire