Sidebar

15
Mar, Oct

Opération épervier
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Tribunal criminel spécial. Georges Akamba Assembe est accusé d'avoir perçu « indûment » des deniers publics de l'ordre de 499 millions FCfa pour le compte de la société Air Leasing.

Le 24 janvier 2013, Me Mandeng et Me Achet, agissant pour le compte de la compagnie aérienne Air Leasing, ont adressé une correspondance au procureur général près le Tribunal criminel spécial, Emile Zéphyrin Nsoga. Dans cette plainte, les avocats de Air Leasing, une société appartenant à Yves Michel Fotso, demandent l'ouverture d'une enquête judiciaire contre Georges Akamba Assembe, ancien directeur général adjoint de Air Leasing. Celui-ci est accusé d'avoir perçu 499 millions FCfa du ministère des Finances, courant juin 2011, «sans accord ni autorisation du conseil d'administration ».

Les conseils du plaignant écrivent que «ces fonds avaient fait l'objet d'utilisation sans aucun contrôle et sous les seules orientations et décisions de M. Georges Akamba Assembe ». En effet, en 2010, en l'absence du directeur général, Esther Gwett, évacuée en France pour maladie, c'est son adjoint Georges Akamba Assembe, par  ailleurs député Rdpc du Nyong et Mfoumou (Akonolinga), qui a assuré la gestion de cette entreprise spécialisée dans le transport aérien.

Le 23 avril 2010 et le 30 juin 2010, le compte de la société ouvert dans les livres de la Bicec a reçu deux virements respectifs de 125 millions FCfa et 124 millions FCfa. D'un montant total de 249 millions FCfa, « ces virements ordonnés par Essimi Menye, ministre des Finances (à l'époque des faits, ndlr) avaient pour motif: «avance de trésorerie ». Par la suite, révèle la correspondance,  le même ministère des Finances a une fois de plus viré dans le même compte 250 millions FCfa. Le motif de cet autre virement indiquait :«permettre à la compagnie aérienne de faire face aux problèmes de trésorerie ».

Maintenance des avions

Les avocats de Air Leasing poursuivent : « le conseil d'administration, lequel a seul le pouvoir d'autoriser ce genre de convention, n'a pas été avisé, ni pour la réception de ces fonds, ni pour leur réemploi. A l'évidence, le directeur général adjoint a usé de ses relations au sein de la haute administration pour faire virer les deniers publics dans le compte de cette société privée, prétendument comme soutien de trésorerie ».

Me Achet et Me Mandeng, signataires de la plainte, affirment qu'il s'agit d'un détournement de deniers publics. Joint au téléphone, l'Honorable Georges Akamba Assembe reconnaît avoir mené ces opérations financières, mais rejette la thèse d'une quelconque malversation. « Est-ce qu'un directeur général a besoin de l'autorisation du conseil d'administration pour initier des projets ou pour gérer les fonds de l'entreprise ? Etant entendu que moi-même je suis un membre du conseil d'administration de cette société dont j'ai contribué à la création. Le gouvernement camerounais a donné de l'argent à Air Leasing parce que la société était en difficulté. Cet argent a servi pour  la livraison des avions en maintenance en Afrique du Sud. L'Etat camerounais  en a les preuves. » Air Leasing a été créé en 2004 par Yves Michel Fotso qui en est le président du conseil d'administration.

© Le Jour : Eitel Elessa Mbassi

Kongossa.fr, l'actualité du Cameroun en temps réel

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire