Sidebar

23
Lun, Oct

Opération épervier

Les avocats de Marafa Hamidou Yaya et Yves Michel Fotso, respectivement ancien secrétaire général de la présidence de la République (SG/PR) et ex-administrateur/directeur général (ADG) de la défunte compagnie Cameroon Airlines (CAMAIR), condamnés samedi à 25 ans d’emprisonnement ferme chacun pour détournement de deniers publics, devraient se pourvoir en cassation de cette décision dès lundi matin, a appris APA de source informée.


Si cette requête est reçue, un autre round de la procédure devrait alors échoir au nouveau Tribunal criminel spécial (TCS) spécialement mis en place pour juger les criminels économiques et dont le début du fonctionnement est annoncé pour le 16 octobre prochain.

En face, le ministère public, qui avait requis la perpétuité contre les deux hommes et dont les représentants n’ont pas caché leur insatisfaction, n’exclut pas non plus l’hypothèse de demander la cassation de cette condamnation à 25 ans de prison qu’il juge «légère», par rapport aux crimes économiques reprochés à MM. Marafa et Fotso.

Samedi matin, le tribunal de grande instance de Yaoundé, au terme d’une audience de quelque 14 heures débutée la veille, a condamné ces anciens dirigeants pour détournement de deniers publics de l’ordre de quelque 21 milliards FCFA destinés à l’achat d’un avion pour les déplacements du chef de l’Etat.

Après la fastidieuse lecture de 1156 pages, la Cour a également prononcé la même peine pour deux autres personnes actuellement en fuite.

Solidairement, ils devront par ailleurs payer 21,3 milliards FCFA de dommages-intérêts à l’Etat du Cameroun, en sus des frais de procédures qui s’élèvent à 1,103 milliards FCFA.

Il y a environ 11 ans, l’Etat camerounais, alors sous ajustement structurel avec des institutions financières internationales, avait, à travers la Société nationale des hydrocarbures (SNH), mobilisé une somme de 31 millions de dollars US en vue de l’acquisition d’un aéronef présidentiel.

Alors que Marafa Hamidou Yaya officiait à la présidence, l’Etat camerounais, à travers la Société nationale des hydrocarbures (SNH), avait mobilisé une somme de 31 millions de dollars US en vue de l’acquisition d’un aéronef présidentiel.

Une bonne partie de cette somme s’est égarée dans les méandres d’un montage financier complexe à la tête duquel l’on retrouvait l’ex-SG/PR et l’ancien ADG de la CAMAIR.

Marafa Hamidou Yaya et Yves Michel Fotso ont toujours clamé leur innocence dans cette affaire, se disant plutôt victimes d’une conspiration d’un système qu’ils ont servi avec patriotisme et justesse

APA NEWS

Kongossa.fr, l'actualité du Cameroun en temps réel

 

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire
Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.