Sidebar

23
Lun, Oct

Opération épervier

Le Tribunal criminel spécial (TCS) enquête sur de présumées malversations financières de l’ex-directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications.

Le futur n’est, pour l’instant, pas radieux pour Jean Louis Beh Mengue. Celui qui était jusqu’au 8 juin dernier directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (ART) est interdit de de sortie du territoire camerounais depuis le 9 juin 2017. Selon un ordre du Tribunal criminel spécial (TCS), cette interdiction est relative à une « affaire Beh Mengue et autres (rapport du Consupe sur Gestion de l’ART) ».

Le TCS fait mention ici d’un rapport du Contrôle supérieur de l’Etat (Consupe), administration chargée de veiller à la bonne gestion des dépenses publiques et au respect des procédures, qui a dévoilé en juin 2013 que l’ancien DG de l’ART a fait perdre des milliards à l’Etat. Les griefs étant nombreux, le Consupe prend pour exemple la gestion des sanctions pécuniaires respectives de 4 140 440 000 FCFA et 523 220 000 FCFA infligées à Orange Cameroun S.A. et MTN Cameroon pour plusieurs manquements constatés. À l’insu du conseil d’administration, le Consupe indique que Jean Louis Beh Mengue, le directeur général de l’ART, a pris un certain nombre d’initiatives lourdes de conséquences.

Le rapport révèle qu’alors que les procédures de recouvrement de ces recettes étaient en cours par les services compétent de l’ART, Jean Louis Beh Mengue, « en violation de la réglementation relative au recouvrement des créances de l’Etat, adresse des correspondances demandant à l’opérateur Orange de ne payer que 1 250 000 000 FCFA sur les 4 140 440 000 FCFA de pénalités infligées et d’investir le reste, soit 2 890 440 000 FCFA, pour le développement de son réseau téléphonique et à MTN de ne rien payer sur les 523 220 000 FCFA de pénalités dues et d’investir ladite somme pour le développement de son réseau téléphonique ».

En tout,  près de 8 milliards FCFA rétrocédés aux opérateurs télécoms. Le TCS recommande alors de « prendre toutes mesures appropriées » en vue de l’interdiction jusqu’à nouvel ordre d’une sortie du territoire nationale à l’encontre du nommé Jean Louis Beh Mengue. Pis, en cas de tentative sortie du territoire national, le TCS recommande d’interpeller le susnommé puis d’aviser d’urgence la division enquêtes corps spécialisé officiers de police judiciaire.

En attendant le dénouement de cette affaire, M. Beh Mengue, après 18 ans passés à l’ART, a cédé solennellement son poste le 14 juin à Yaoundé à Philémon Zo’o Zame, le nouveau directeur de l’Agence de régulation des télécommunications (ART). « A l’endroit du directeur général, la gratitude du gouvernement pour le travail accompli pendant 18 ans. M. Beh Mengue, le gouvernement vous sait gré de votre travail qui a permis de mettre en place, les bases dans le secteur de régulation des télécommunications », a déclaré brièvement en deux phrases Minette Libom Li Likeng, le ministre de tutelle

© Le Quotidien De L’economie : S.A

 

 

Kongossa.fr, l'actualité du Cameroun en temps réel.

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire
Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.