Sidebar

23
Lun, Oct

 

Le gouvernement qui a chaussé les crampons pour entrer sur l’aire de jeu depuis le lancement du processus électoral en mars dernier, a tenté sans succès de réconcilier les deux factions dissidentes. Résultat : le Comité provisoire de gestion que Yang Philémon a prescrit, a été botté en touche par les membres de l’Assemblée générale qui ont choisi d’aller aux urnes avec l’onction de la Fédération internationale de football association.

 

Ce n’est pas encore la fin du feuilleton intitulé « élections à la Fécafoot ». Après de longues négociations et conciliabules avec le Premier ministre hier, il a été proposé aux membres de l’assemblée générale de la Fédération camerounaise de football d’adopter un bureau de consensus qui va connaître l’association de certaines anciennes gloires du foot camerounais. Proposition foulée au pied par l’Ag qui a opté pour un passage en force en procédant au vote. Au finish, la liste que conduisait le président sortant a remporté le scrutin.

 

La Fédération internationale de football association (Fifa) a confirmé lundi sur son site, que des procédures disciplinaires ont bien été engagées à l'encontre du Togo pour avoir aligné un joueur inéligible lors des qualifications pour la Coupe du Monde Brésil 2014.

 

 

Du rififi à la fédération camerounaise de football depuis ce matin. Conciliabules, tensions et surtout arrestation des candidats, dont la candidate marlène Emevoutou, rattrapée par une vieille

 

 

Coup de théâtre ! Une vingtaine de membres du nouveau et de l’ancien bureau ont été auditionnés hier jeudi 20 juin par les enquêteurs du Secrétariat d’Etat à la Défense, au sujet

Plus d'articles...

Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.