Sidebar

13
Jeu, Déc

ncarcéré à la prison centrale de New-Bell où il a été transféré le 26 novembre 2009 dernier pour « bastonnade, sévices et blessures sur une octogénaire », papa Jean, la quarantaine à peine sonnée, continu de rejeter les faits qui lui sont reprochés.

Ce n’est plus une conjecture. L’artiste émérite, première personnalité adulée des français, ancien tennisman de haut vol, foule le sol de ses ancêtres camerounais ce mardi 24 novembre 2009.

Plus d'articles...