Sidebar

20
Ven, Sep

Kongossa
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Titus Ebogo Ebogo, 45 ans, n’extorquera plus de l’argent à de nombreuses familles. L’individu, qui se faisait passer pour un capitaine de l’armée de terre, a été interpellé lundi par des éléments du poste de police de Ndokoti.

Il est actuellement détenu dans les services de la Légion de gendarmerie à Bonanjo, pour exploitation. Vêtu de son treillis, d’une casquette et d’attributs de capitaine, Titus Ebogo Ebogo (à ne pas confondre, évidemment, avec un illustre quasi-homonyme) a été reconnu par un véritable militaire qui passait par là, alors qu’il traversait l’une des rues du carrefour Ndokoti.
Immédiatement, son signalement a été donné aux policiers qui l’ont interpellé. 

A son actif, apprendra CT de sources proches de l’enquête, plusieurs escroqueries. Le faux capitaine a été déjà reconnu par deux familles à qui il avait promis des places au sein de l’armée. Deux reçus, un de 500.000 F et l’autre de 400.000 F signés par l’intéressé, ont été présentés aux enquêteurs. Ce dernier mettait ses victimes en confiance, en leur disant être en service au Bataillon blindé de reconnaissance (Bbr) de Yaoundé.

© Cameroon Tribune : Mireille ONANA MEBENGA

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire