Sidebar

22
Mar, Oct

Kongossa
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le crime a eu lieu à Mintom, un village situé à 14 km de Yokadouma sur la route qui mène à Salapoumbé. Au mois d’octobre 2008, au cours d’une fête célébrant l’abondance de la  récolte de cacao, une jeune pygmée Baka est agressée sexuellement et tuée par trois garçons originaires du coin. Son corps sera retrouvé trois jours plus tard au fond d’un puits.

Selon le procès verbal de l’enquête menée par la brigade de gendarmerie de Yokadouma, Sylvie Libalaka, âgée de 14 ans, est approchée au cours de la fête par Géovani Zok, le principal mis en cause. Ce dernier entame les approches pour séduire la jeune fille. Malgré son insistance, la jeune Baka n’est pas intéressée. En quittant la salle de la fêtepour ne plus être importunée par le jeune garçon, Sylvie Libalaka sera suivie par celui-ci et deux de ses amis, Serges Nkpwong Abibiet et un autre. Ce sont ces deux garçons qui vont immobiliser la fille dans un coin éloigné du lieu des réjouissances pendant que Géovani Zok abuse d’elle.

Trois jours plus tard, le corps de Sylvie Libalaka est retrouvé dans le puits de la concession de la famille de Géovani Zok par sa mère. Les investigations de la brigade de gendarmerie de Yokadouma ont conduit à l’implication de Géovani Zok et de ses deux amis. Géovani Zok et Serges Nkpwong Abibiet sont arrêtés et déférés à la prison principale de Yokadouma. Le troisième garçon prendra la fuite. Sylvie Libalaka était mère de deux enfants. 

Ecrit par Muriel Edjo (stagiaire le jour )

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire