Sidebar

25
Mar, Fév

Kongossa
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Il était exactement 12h16mn hier, lundi 06 juillet 2009, lorsque Ferdinand Ella Ella, délégué régional de l'Agriculture et du Développement rural du Sud, s'est présenté à la légion de gendarmerie du Sud. Il devait y répondre de la gestion des financements obtenus par les Gics, plus particulièrement des financements de la cacaoculture dans le Sud.
 

En début du mois de juin, Pauline Endele, présidente du Gic "Révolution verte de la Mvila", saisit le parquet pour se plaindre du délégué, qu’elle accuse d'avoir fait main basse sur les financements de son Gic, outre les nombreux prix gagnés par son association lors de mini-comices. D'après la plaignante, "3.300.000 Fcfa obtenus par son groupe en guise de financement pour l'entretien du verger cacao ont été distraits par le délégué du Minader". Mme Endele se plaint également d'être victime des manoeuvres d'intimidation de la part du délégué, dans le but, dit-elle, d'abandonner l'affaire.
De son côté, Ferdinand Ella Ella a annoncé à la presse que "Pauline Endele est une bayam sellam qui se déguise en paysanne pour escroquer l'argent de l'Etat. Dans son village, elle ne possède aucune plantation, alors qu'elle a obtenu des financements pour l'entretien du verger cacao". Le délégué régional a alors averti : "Si elle continue à s'agiter, je la traduis en justice, car en tant que délégué régional du Minader, je ne peux pas voir l'argent de l'Etat être détourné et ne rien faire". A la surprise de M. Ella Ella, Pauline Endele n'a pas attendu que le délégué fasse le premier pas vers la justice : elle a porté plainte la première au mois de juin et s'est constituée partie civile.

(lejour)

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire