Sidebar

18
Jeu, Oct

Kongossa

Arrivée dimanche à 7h15, Koffi Olomide a été interpellé par la police des frontières qui l’a ensuite remis aux agents de la police judiciaire. Après une nuit en garde à vue, il a été auditionné par la juge d’instruction qui devra statuer sur la mise en détention ou non du leader du groupe Quartier Latin.

La juge d’instruction va enfin pouvoir poursuivre ses auditions dans l’affaire qui oppose Koffi Olimide à ses anciennes danseuses. En effet, dimanche 12 février 2012, le chanteur congolais avait atterri à Roissy Charles De Gaulle en provenance de Kinshasa où il était s’était réfugié depuis la plainte pour viol et séquestration déposée par trois de ses danseuses et instruite par un juge parisien.

Nous avions annoncé que le retour de papa bonheur était plus qu’imminent. Depuis sa fuite en RDC, Koffi Olomide avait sollicité l’aide d’un ténor du barreau parisien pour l’aider à faire face à cette affaire dans laquelle, il a toujours plaidé son innocence.  Par la voix de son avocat et député UMP Manuel Aeschlimann (dont un des enfants a pour parrain un certain… Nicolas Sarkozy) la star espère sortir libre de cette sombre affaire.

Rappelons que Mr Olomide s’était soustrait à la justice française depuis bientôt une année et qu’il aura fallu plusieurs entretiens et voyages de son conseil pour qu’il accepter de se livrer à la justice du pays dont il a la nationalité.

Arrivée dimanche à 7h15, Koffi Olomide a été interpellé par la police des frontières qui l’a ensuite remis aux agents de la police judiciaire. Après une nuit en garde à vue, il a été auditionné par la juge d’instruction qui devra statut sur la mise en détention ou non du leader du groupe Quartier Latin.

Va-t-il bénéficier de la clémence de la juge du fait de son retour et sa volonté manifeste de répondre finalement aux accusations dont il se dit victime ?

Nous aurons la décision dans les jours à venir.

© Cameroonvoice : Roger Musandji

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire
Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.