Sidebar

22
Mer, Nov

Kongossa

L'histoire ne cesse d’animer les conversations à  Baré Bakem, petite localité  située à quelques jets de pierre de Nkongsamba, le chef lieu du département du Moungo, région du  littoral au Cameroun. Profitant du retard dans la livraison du Kaba du 08 mars à l'une de ses clientes, un tailleur domicilié au quartier 5 de ladite localité  s'infiltre dans  le coin aménagé de son atelier de couture  réservée à l'essayage des vêtements  pour violer une cliente. L'incident s'est déroulé ce matin à Baré. Arrêté et mis à la disposition de la gendarmerie, le présumé déclare qu'il était sous l'emprise de l'alcool. Une réponse loin de convaincre les limiers, car, à 8 heures du matin, prétendre être saoul pour se débarrasser des accusations paraît absurde nous a confié  un gendarme en charge de ce dossier  à Baré où le tailleur incriminé se trouve à l'heure actuelle

Les faits se sont déroulés au quartier  5 ce matin à 8 heures. M.B, âgée de 30 ans, ménagère domiciliée à Ebis kassalafam, a vécu un cauchemar, à cause du sort réservée à elle par ce tailleur. N'ayant pas pu réceptionner très tard dans la nuit d'hier son Kaba qu'elle avait commandé depuis la semaine dernière, elle s'est rendu ce matin chez son tailleur qui lui avait promis que tout devrait être prêt ce matin

Effectivement, son Kaba Ngondo  était prêt ce matin telle qu'elle a pu le constater. Seulement, pour ne plus retourner à son domicile, elle  a décidé de s'habiller dans la pièce d'essai de vêtements de l'atelier de son tailleur. Mal lui en pris car, ce dernier qui la guettait surement, a bondi sur elle dans  cette pièce . Les cris stridents de M.B n'ont pas pu alerter les voisins à cause dit-on des bruits distillés par les hauts parleurs de deux vendeurs de disques et de CD qui se trouvent non loin de l'atelier de ce "profiteur"

Après plusieurs tentatives de fuite sans succès face à son bourreau surexcité, cette dernière s'est retrouvée dans la rue en tenue d'Adam et Eve. Les conducteurs de motos taxi qui se trouvaient sur les lieux ont pu interpeller ce tailleur, et l'ont conduit directement  à la brigade de gendarmerie de Baré

Au niveau  de la gendarmerie, interrogé sur les faits à lui reprochés, le tailleur "profiteur" les reconnaît sans aucune difficulté ; et indique avoir été sous l'emprise de l'alcool. Après avoir assouvi son désir sadique, il s'est excusé auprès de sa cliente sans succès a-t-il affirmé.

En raison des indices très graves, le nommé Essengue, tailleur de son état depuis une dizaine d'année, se trouve actuellement  en garde à vue dans ladite brigade de gendarmerie où une enquête est ouverte à son encontre.

© Camer.be : Yolande Tankeu
Kongossa.fr : l'actualité du Cameroun en temps réel

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire
Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.