Sidebar

15
Mar, Oct

Kongossa
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
Il ne m’appellera plus jamais « Monyang » (ce qui signifie mon frère en Bakoko de Dibombari), d’où il était lié par sa mère originaire de Yasuka, comme la mienne. Valo, comme on l’appelait souvent dans le milieu des musiciens qu’ils soient camerounais, africains ou tout simplement du monde, a définitivement rangé sa caisse vendredi dernier, le 6 novembre, du côté de Constance en Allemagne. Il est tombé, les baguettes à la main, en plein concert, alors qu’il trônait sur sa batterie, qu’il savait dominer comme personne, notamment pour accompagner son ami de toujours. Le maestro Aladji Touré et son Kata Kata Band, entamaient à Constance dans le sud du Land de Bade-Wurtemberg, en Allemagne, une tournée qui devait les conduire jusqu’à Fribourg, dans le cadre des préparatifs des 30 ans de la carrière professionnelle de l’auteur des « Secrets de la basse africaine », dont la célébration est prévue en décembre 2009.

A Paris, la communauté des artistes de la diaspora est en état de choc: « J’ai eu Touré au téléphone mercredi, il m’a assuré qu’il me rappelle dès son retour d’Allemagne lundi. Quand j’ai appris la nouvelle du décès de Valo, j’ai immédiatement contacté son épouse qui était évidemment dans tous ses états. J’ai alors su que la mauvaise nouvelle était malheureusement vraie. Je suis d’autant plus affecté que Valéry Lobè est mort le même jour que mon oncle, vendredi dernier« , témoigne Etienne Mbappè. Le fils de Bonendalè se souvient qu’il a découvert Valéry Lobè du temps où il jouait au Castel à Douala, il y a plus de 25 ans.

Problèmes de santé

C’est aussi le bassiste aux doigts gantés qui nous révèle que Valéry Lobè avait des problèmes de santé: « Quand j’ai rencontré Valo, il y a un mois, il m’a confié qu’il venait d’avoir une alerte et qu’on a dû lui déboucher les artères« , raconte encore Etienne Mbappè avant de poursuivre: « Il m’a aussi fait savoir qu’il devait suivre un régime strict afin de perdre du poids. Il était rendu à 130 kg. Depuis, je sais qu’il faisait très attention à ce qu’il mangeait et ne buvait plus une seule goutte d’alcool« . Comment expliquer alors que son coeur se soit arrêté net, en plein concert, vendredi dernier en Allemagne? C’est à cette question que vont tenter de répondre les enquêteurs outre Rhin.

Pour l’heure, le corps de Valéry Lobè Békombo, le frère cadet de François Békombo le défenseur emblématique du Caïman Akwa club et ex-Lion Indomptable, dont la promptitude de réaction face à un certain Jaïrzhino du Botafogo football Club, en 1970, avait marqué les esprits, est bloqué en Allemagne en attendant les conclusions de l’autopsie. Son épouse, Christiane, et leurs enfants, sont inconsolables du côté de Villiers-sur-Marne où la famille de Valéry Lobè, devenue propriétaire, a fini par élire domicile après avoir longtemps habité Saint-Denis. Le Messager leur adresse ses plus vives condoléances.

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire