Sidebar

21
Ven, Sep

Kongossa

Anne Lucrèce Ntep, 21 ans, étudiante en 2e année de Lettres bilingues à l’université de Yaoundé I, est la lauréate du concours Miss Cameroun 2009, événement rendu à sa 6e édition cette année. Elle a été élue au terme de la finale organisée dans la nuit de samedi dernier au Palais des congrès de Yaoundé. Laquelle mettait en compétition 15 jeunes filles, issues des quelque 450 candidates ayant tenté l’aventure Miss Cameroun cette année à travers le pays, selon le comité d’organisation de l’événement placé sous le patronage du ministère de la Culture. Damaris Ngambe, 22 ans, étudiante à l’université de Yaoundé II à Soa a fini première dauphine, devançant, au goût du jury, Hulda Mbekili, 18 ans, élève au Collège adventiste de Yaoundé, et Eitel Ngum, 23 ans, étudiante au Laureate Business College de Bamenda.


Les lauréates de ce samedi soir ont concouru devant un public assez nombreux et plutôt enthousiaste, surtout quand les filles passaient en différentes tenues : tantôt chics, tantôt légères, et même, une fois, purement traditionnelles. C’est que les candidates ont défilé,

dansé, parlé, paradé, presque, pour emporter le vote du jury. Suffisant pour chauffer l’ambiance, à côté d’ingrédients comme X-Maleya ou Nono Flavie. La sauce aurait été plus digeste sans quelques grains de sable : cet annonceur qui dispose des cadeaux sur l’estrade et demande aux gens de venir les chercher, ce qui a provoqué une ruée non sans bousculade ; cette écharpe d’une lauréate non ajustée – il a fallu rattraper le coup sur l’estrade. Etc.

Mais dans l’ensemble, la soirée laissera quelques souvenirs aux personnes présentes dans la grande salle du Palais des congrès ce samedi. Dont les lauréates, évidemment, qui s’en sont tirées avec quelques lots.

La Miss Cameroun par exemple reçoit un million de francs offert par la banque partenaire de l’événement, un ordinateur portable, deux cent mille francs d’une enveloppe globale de 500 000F octroyée aux lauréates par l’ambassade de Côte d’Ivoire au Cameroun, etc.

Sur un autre plan, on retiendra que la Miss 2008, Audrey Amboagué, a reçu les clés de la voiture « tiraillée » il y a encore quelque temps entre le comité d’organisation et elle.
 

 

 

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire
Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.