Sidebar

24
Mar, Avr

Kongossa

 

Décédée le 2 juin 2009 à Paris, l’artiste camerounaise Charlotte Mbango a été enterrée samedi 20 juin 2009 au cimetière du Bois des Singes à Douala. C’était en présence des membres de sa famille, des amis et des collègues artistes venus lui dire au revoir. 

Au pied de la tombe, ces artistes, Beko Sadey en tête, ont d’ailleurs entonné un hymne à la défunte, avant la descente du cercueil dans la fosse. Le tout dans une atmosphère lourde de tristesse.
Le dernier parcours de la mère de « Konkaï Makossa » a commencé vendredi 19 juin 2009 par la levée de corps à la morgue de l’hôpital général de Douala. Peu après, la dépouille a été installée au domicile familial des Same au quartier Akwa-Nord. Aux environs de 16h, le cortège funèbre s’est ébranlé vers le temple Nbc Adolf Lotin Same à Akwa. Là se tiendra la veillée faite de louanges, de méditations, de témoignages jusqu’à minuit, heure à laquelle les musiciens prendront le relais à la Salle des Fêtes d’Akwa pour la grande veillée artistique. Question d’envoyer quelques sonorités agréables à Charlotte couchée juste en face dans son cercueil au temple Nbc Lotin Same. Nkotti François, Elvis Kemayo, Axel Muna, Annie Anzouer, Beko Sadey, Sam Fan Thomas, Ze Bella, Nicole Mara, pour ne citer que ceux-là , se succèderont sur le podium du spectacle jusqu’à 5h du matin devant une foule que la pluie tombée sans cesse toute la nuit n’aura pas dissuadée. L’office religieux célébré au temple Nbc constituera la dernière grande articulation du programme des obsèques de Charlotte Mbango. A cette occasion, plusieurs personnes prendront la parole à la phase des témoignages. Odile Ngaska, présidente du conseil d’administration de la Socam, dira de Charlotte Mbango qu’elle a eu « un parcours musical complet et a servi de belles mélodies au public». Et malgré les difficultés, ajoutera la Pca, les artistes se sont mobilisés comme ils ont pu pour lui rendre cet hommage mérité. Parlant au nom des artistes, Beko Sadey tiendra à préciser que Charlotte Mbango n’avait pas été abandonnée malade à Dublin, comme laissaient entendre certaines informations de bouche à oreille.

Christian Nounkeu

 

Votre avis :  Qu’est-ce qui vous a le plus marqué chez Charlotte Mbango ?

Grâce Decca

Ce qui m’a le plus marqué chez Charlotte, c’est sa personnalité. C’est une personne qui se démarquait en faisant ce qui lui était propre. Elle m’a également marquée par sa façon de danser, d’interpréter, de partager ses émotions, ses sentiments à travers des chansons, avec un regard critique et versatile par moments.

 

Odile Ngaska

Charlotte Mbango était une femme au parcours musical complet. Elle a servi de belles mélodies au public. Elle a laissé un héritage divin. Malgré les difficultés, les artistes ont fait ce qu’ils pouvaient pour lui rendre hommage.

 

Elvis Kemayo

C’est une sœur que j’ai beaucoup côtoyée. Je l’avais rencontrée il y a plusieurs années à Paris. Et elle a participé à mes émissions. C’est une mère qui a donné sa vie pour la musique camerounaise qu’elle a représentée dans des continents comme l’Afrique, l’Europe, et l’Amérique. Elle doit être fière là où elle est, parce que les artistes se sont bien mobilisés. Nous avons veillé, chanté et prié pour elle. Je tiens à adresser mes condoléances à la famille.

 

Henri Njoh

J’ai travaillé pendant longtemps avec Charlotte. C’était une femme dynamique. A côté de moi, elle était toujours positive. C’est une fille, une sœur, une consœur que nous perdons.

Propos recueillis par C. N.

Source le jour

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars

Participant à cette conversation

  • aguy

    je voudrais seulement que les camerounais tiennent compte du temps que les dossiers mettent chez le ministre avant que les agréments: ne sortent! ;)

    0 J'aime Raccouci URL:
Ajouter un commentaire
Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.