Sidebar

20
Mar, Aoû

Kongossa
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
Les commentaires vont bon train depuis quelques jours à Ebolowa, la capitale régionale du Sud. Selon certaines indiscrétions, la villa ayant servi de résidence au chef de l’Etat Paul Biya pendant le comice agropastorale d’Ebolowa, sis au quartier Ebôn Ekop Eto, aurait été cambriolée il y a quelques jours par des individus non identifiés. Lesquels, selon les mêmes sources, auraient emporté un écran plasma et plusieurs objets de valeur dont la nature n’a pas été précisée. Les voleurs auraient pénétré dans la résidence à l’aide d’un double de clés, indique notre source. Puisqu’aucune porte n’aurait été forcée au moment où les autorités découvrent le forfait, précise notre informateur. Toujours est-il que les objets volés, et l’écran plasma notamment, aurait été vendu à un recéleur de nationalité équato-guinéenne.

Ce dernier aurait été interpellé la semaine dernière, et serait, selon une rumeur persistante, gardé à vue avec

{module Pub adsens article 300 x 250}

ses complices à la Division régionale de la Police judiciaire (Pj) du Sud, où une plainte aurait été déposée par le propriétaire de la villa en personne, indiquent les sources proches du dossier. Même si à la Pj, on préfère garder le silence, les commentaires émis à ce sujet ont fini par en faire un secret de polichinelle dans toute la ville.

Toutefois, le cambriolage ainsi opéré dans l’une des résidences les mieux gardées de la cité, fait suite à la série enregistrée dans les services administratifs de la place depuis l’année dernière. La semaine dernière déjà, c’était au tour de l’inspection d’arrondissement de l’Education de base d’Ebolowa Ier de recevoir la visite des bandits qui ont emporté une somme de près de 200.000 Fcfa dans le bureau du chef services des affaires générales. Cette somme représentait les frais du Fonds de solidarité et d’appui à la santé scolaire.

Mutations : Guy Roger Mvondo

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire