Sidebar

21
Jeu, Nov

Kongossa
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
Une dame mariée, officier de police à Douala qui avait usé du prétexte fallacieux du séminaire pour endormir la méfiance de son mari et aller passer en amoureux un week-end dans un lieu de plaisance aux environs de d'Edéa, a eu la surprise de sa vie.  Elle s'est retrouvée nez à nez avec son époux qui était lui aussi  en galante compagnie dans une auberge..

Le coup de massue qui a laissé Marie A. sans voix quand elle a vu monsieur sortir de l'auberge avec une gonzess, a fini de l'achever quand le garçon de salle lui a confié que son époux était un habitué des lieux...

Loin d'être au courant des activités de son époux, Marie A. avait, auparavant, profité d'un samedi pour lui dire qu'elle devait se rendre, le temps d'un week-end, à un séminaire. Innocemment, Paulin K, l'époux calculateur l'aide alors à faire ses bagages, puis lui souhaite bon voyage. En fait de séminaire, Marie A. se rendit directement chez sa "roue de secours"  avec qui elle passa la journée, histoire de mettre au point les dernières réglages de leur escapade, puis direction La Plaisance, un lieu de plaisir bien connu à Edea.

Sur place, les tourtereaux demandent à louer une chambre de passe, mais Marie A ne trouve pas les deux chambres qui lui sont proposées à son goût et ne veux pas s'y installer. Le gérant lui propose alors d'attendre quelques instants,  le temps qu'une chambre de standing soit libérée par un couple qui l'a loué pour la journée et ne va pas tarder à la liberer. Marché conclu, dit Marie A. Elle et son compagnon s'installent alors dansle hall dans un fauteuil et attendent de prendre possession de la chambre du 7ème ciel.

Grande sera sa surprise quand, quelques minutes plus tard, la porte s'ouvre et qu'apparaît son époux accompagné d'une belle de nuit.

Honteux, l'époux de Marie A. à manqué de  s'évanouit devant sa femme. Afin d'éviter d'attirer l'attention des autres clients, l'amant de Marie A.  a lui disparu en catimini, laissant face à face le couple d'adultères... Dans le cas d'espèce, qui faudra t-il accuser ?

© Camer.be : Yolande Tankeu.
Kongossa.fr : l'actualité du Cameroun en temps réel.

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire