Sidebar

24
Sam, Aoû

International
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
Passé maître dans l'art de rouler ses adversaires dans la farine, Laurent Gbagbo a été habilement  trompé et berné par des ‘’pasteurs’’ et des ‘’prophètes’’ de Dieu. Qui l’eût cru ? L’histoire est presque rocambolesque, Tant elle paraît incroyable et absurde. A l’issu des élections  contestées en Côte d’ivoire, Sous l’influence d’un groupe de pasteurs ‘’alimentaires’’ ; Laurent Gbagbo avait décidé de s’accrocher au pouvoir contre vents et marées. Derrière les enjeux politiques et l'appétit du pouvoir se cachait un ressort religieux et mystique.

Mais qui sont donc ces Hommes de Dieu qui ont roulé Gbagbo dans une farine  ‘’Biblique’’ ? Quels moyens ont-ils mis en jeu pour parvenir à leurs fins ?

Les Pasteurs ‘’Alimentaires’’
Ils ont été appelés des quatre coins de la Côte d'Ivoire pour voler au secours du "fidèle" Gbagbo à l'initiative de sa femme et camarade militante Simone Ehivet. Il s’agit des  Pasteurs Moïse Koré , Paul Ayo, Prophète Domoraud, Sébastien Zahiri,Koné Malachi…

Paul Ayo, il dirige le Haut Conseil Protestant et Evangélique de Côte d’Ivoire.
Après avoir été nommé directeur de l’Office Nationale de l’Identification, le Magistrat Zahiri ZIki Sébastien, depuis le mois Juin 2010 est conseiller à la Présidence chargé des cultes et traditions.
Le Pasteur Moïse koré Conseiller spécial chargé des Cultes du Président de la République et surtout guide spirituel du couple Gbagbo

«En 1998, Gbagbo m'a été révélé alors que j'étais en retraite spirituelle en forêt, non loin de Dabou, à l'ouest d'Abidjan, raconte-t-il. Je l'ai rencontré à ma sortie pour lui prédire qu'il sera président de la République. Grâce à Dieu, les circonstances que je lui avais indiquées seront exactement celles de son arrivée au pouvoir. ». Cet  ingénieur en télécommunications, ancien basketteur professionnel reconverti en « homme de Dieu » dirige l'église Shekinah Glory Ministries (littéralement « Ministères de la gloire de Dieu », fondée en juin 1998 à Yopougon, dans la banlieue populaire d'Abidjan) qui revendique trois mille adeptes, dont Gbagbo et son épouse.

C’est cet Homme de Dieu qui a réussi à convertir Gbagbo l’ancien séminariste  et  Son épouse qui  a été une fidèle catholique, première responsable nationale de la Jeunesse étudiante catholique féminine (JEC-F) de Côte d’Ivoire.  Ordonné par une religieuse noire américaine de Philadelphie du nom de Thelma Malone, le pasteur évangéliste Moïse Koré est proche des born again christians de l'administration Bush. Lié à des congressmen qu'il rencontre chaque année à l'occasion de la journée nationale de prière au Sénat des États-Unis.

Selon certains africanistes, cette « allégeance religieuse »  pourrait expliquer le fait que, selon leurs vues, la Côte d'Ivoire, depuis l'arrivée au pouvoir de Laurent Gbagbo, favoriserait ouvertement le rejet de l'ancienne puissance coloniale, la France, au bénéfice des intérêts nord-américains. C’est un pilier du régime, il a mené des missions diplomatiques, au plus fort de la crise avec la France. Il a rencontré Dominique de Villepin, ainsi que les conseillers Afrique de l'Elysée. C'est le guide spirituel des Gbagbo.

Tous les dimanches après-midi, Moïse Koré prie avec eux pendant des heures .C’est le capitaine de la guerre, en charge de l’achat des armes, il se rend discrètement à Luanda, négocie et obtient que la Côte d'Ivoire puisse acheter chars et munitions sur le stock de l'Angola chez des marchands d'armes .C’est le recruteur de miliciens et de mercenaires. Du fait de l’implantation de son Eglise dans la banlieue de Youpougon, Il a  recruté des jeunes d’horizons divers dont ses chrétiens et a favorisé l’implantation des miliciens recrutés dans le quartier populaire de Youpougon, poche de résistance des Pro Gbagbo.

Il est en contact  avec les ténors de la sous région de l’ouest et est un proche de la famille du libérien Charles Taylor. C’est aussi un Homme d’affaire prospère qui s’est enrichi derrière le régime. Il a été avant la chute de Gbagbo, directeur de la société Napex Commodities spécialisée dans le négoce de matières premières,  président de la fédération ivoirienne de Basketball (FIBB). Ses fidèles constituent une force électorale non négligeable.

Les prophéties

Pour de l'argent, ils ont corrompu l'Evangile de Dieu en confectionnant des’’ prophéties divines’’ complaisantes et partisanes, Visant à ‘’enfariner’’ Gbagbo. Selon la prophétie, Gbagbo le woody de Mama serait ‘’le Christ de Mama’’. «  Dieu nous a parlé clairement, ‘’Allez dire à Laurent Gbagbo que c’est lui qui va être le  président de la République de Côte d’Ivoire, je l’ai choisi ‘’. Le pasteur ajoutera  ’’ Ce que je sais, c'est que Dieu m'a dit qu'à travers Gbagbo, il va consolider son règne sur la Côte d'Ivoire. Le diable veut susciter la crainte dans le cœur des Ivoiriens mais Dieu entend tout.’’

D’après le pasteur Magistrat, Sébastien Zahiri qui aurait eu une vision divine, Laurent Gbagbo restera au pouvoir jusqu’en 2020. Vrai ou faux ? Dans tous les cas, cette prophétie était considérée comme parole d’évangile dans le cercle restreint de Gbagbo. Quant au Révérend Paul Ayo, il est chargé d’organiser plusieurs séances de prières pour soutenir l’ami Gbagbo et réclamer la mort du Président Ouattara. Pour Koné Malachi, ‘’ Le président Gbagbo aura un deuxième mandat imposé par Dieu et peut être même un troisième. Pour votre information, le président Gbagbo est un président divinement élu. Sachez que ce ne sont pas les humains qui ont placé cet homme à la tête de la Côte d’ivoire, mais c’est plutôt le Gouverneur des provinces céleste : le Seigneur des Seigneurs, le Roi des Rois. C’est pourquoi quiconque se liguera contre lui se sera engagé dans une aventure à haut risque et aura des comptes à rendre à Dieu lui-même.’’

Kodja, L’ancienne vedette du gangsta rap ivoirien et neveu de Simone Gbagbo qui a proclamé un jour qu’il avait été appelé par Dieu pour être "bishop" (évêque) de son Eglise et  a fondé sa propre mission , rappellera Le Dimanche 9 janvier 2011 que "le pouvoir, c’est Dieu qui le donne"  ‘’ Le Président Gbagbo a été élu, selon notre constitution, c’est lui le choix de Dieu, face à ceux qui veulent vendre notre pays au diable.’’

Et Quand vient généralement le temps de la quête après leurs prédications, un pasteur subalterne, donne des instructions au micro et lance, avec ironie : "Les pièces de 100 FCFA et de 500 FCFA , s’il vous plaît, gardez-les, parce que quand vous les jetez dans le panier, ça blesse le Seigneur. Donnez des billets, ils sont plus doux et ça caresse le Seigneur". Voici donc les pasteurs cupides qui entouraient Gbagbo et l’encombraient l’esprit de prophéties ‘’Abracadabrantesques’’ qui ont certainement contribué à sa perte.

Pour Laurent Gbagbo et son clan, quitter la présidence, laisser le pouvoir, ce serait renoncer à la mission divine dont ils se croient investis.

Une population Manipulée

Ces pasteurs avaient une main mise sur la population et sur tous les pontes du régime. Au plus fort de la Crise, ils organisaient des veillées de prière nocturnes à la présidence auxquelles tous les dignitaires du régime assistaient. Ces « Hommes de Dieu » tenaient en respect tous les dignitaires du régime avec leurs prophéties et leurs prédictions : «Vous venez contre la côte d’ivoire avec votre javelot ! Tu viens contre la côte d’ivoire avec tes voitures qu’on appelle des chars, Tu t’associes avec les puissances, tu t’associes avec les grands de ce monde, tu t’associe avec nos frères d’à côté. Mais David que nous sommes, a  vaincu Goliath, ses pierres dans la main au nom du tout puissant, Goliath a pris chaos. » Fredonnaient ils.

Avant d’enchainer par la suite, « Chers ivoiriens, c’est quand il n’ya plus d’espoir que Dieu se lève, c’est quand tout est noir qu’une lumière apparaît, au nom du tout puissant, Goliath va prendre chaos »  A ces incantations, les dignitaires du régime répondaient tous en chœur  dans état proche de la transe en agitant leurs fanions :’’Amen !’’
« Ce sera dur, mais tu auras la victoire » ou encore «  Dieu t’a choisi pour gouverner la Côte d’Ivoire »
Ils ont fait croire aux fidèles qu’il s’agit d’un combat spirituel entre le diable et Jésus-Christ. Laurent Gbagbo étant le choix de Dieu pour livrer ce duel à mort.

‘’Comme Jésus, il est investi d’une mission messianique : celle de sauver la Côte d’ivoire des suppôts du diable qui ont décidé de s’y attaquer.’’ C’est « La guerre du diable contre la Côte d’Ivoire ». « La conspiration mondiale des Francs-maçons contre le pays béni de Dieu ».Sous l’influence de la manipulation des pasteurs certains chrétiens zélés donneront leur vie en chair à canon pour vaincre le‘’ diable‘’. Plusieurs jours de jeûne obligatoires ont même étés décrétés dans les églises. Des soirées spirituelles ont été organisées. Certains éléments des FDS à qui ils ont fait croire qu’ils menaient  une « guerre sainte » étaient bénis avant d’aller au Combat. Ces derniers n’avaient plus que le nom de Dieu à la bouche. Au plus fort de la crise, ces pasteurs ont eu une vision selon laquelle, toute l'avancée des FRCI sur Abidjan n'était qu'illusion, mais qu'une Armée descendrait du Ciel pour TOUT arrêter. Pour « les pasteurs alimentaires »seuls comptent leurs intérêts. Les Ivoiriens peuvent mourir par milliers. Ils peuvent être massacrés par les mercenaires et les miliciens. Chacun de ces hommes de Dieu veut protéger soit, son poste au Palais, soit sa fortune qu’il tire, pour son soutien à Gbagbo.

Pour mener son combat, Gbagbo aurait bien pu se passer de ces pasteurs.
Simone Gbagbo la Jézabel

Elle est le soutien indéfectible de Gbagbo, c’est elle qui l’a poussé à s’accrocher au pouvoir contre vents et marées. D’après Venance Konan la seconde épouse de Gbagbo Nady, lui aurait conseillé de reconnaître sa défaite. Ce contre quoi Simone se serait radicalement opposée. Et aurait même dit à Laurent: «Si tu fais cela, c’est que tu n’en as pas dans la culotte.»  Dans son livre Paroles d’honneur, elle affirmait: «Dieu nous a donné la Côte d’Ivoire».Elle renchérira au plus fort de la crise «C’est Dieu qui donne le pouvoir, c’est Dieu qui le reprend». Avant de lancer à ses partisans : ’’Soyez en joie.  Cette victoire, c’est le Seigneur qui nous l’a donnée.  Soyez en joie car Dieu est au contrôle !’’.

Conseillée par ses pasteurs, elle  demandera aux Ivoiriens  de se tourner dans le jeûne et la prière ‘’vers ce DIEU grand et redoutable qui nous sauva des coups de l’ennemi, pour que cesse définitivement notre esclavage ‘’.A la chute de Gbagbo, La famille et proches de Gbagbo seront retrouvés dans la cave  affamés  et fatigués  par des nuits de prière et de jeûne. Jézabel est une reine d'Israël, dont l'histoire est racontée dans le livre des Rois, La Bible lui reproche de détourner  son époux, le roi Achab du vrai Dieu et d'adorer son dieu Baal.  Jézabel sera  tuée, et son corps sera  mangé par des chiens. Ainsi, comme Jézabel, Simone a failli être dévorée par les ‘’chiens furieux ‘’de Ouattara.

Les pasteurs abandonnent leurs brebis

Ironie de l’Histoire, à la chute de Gbagbo, les pasteurs qui lui ont préconisé de conserver le pouvoir, parce qu'il serait l'élu de Dieu, n'étaient pas avec lui, dans la cave de la résidence présidentielle. Ils se sont tous enfuis pour le Ghana voisin. Abandonnant leurs brebis aux loups. Et pourtant la Bible qui leur est très chère dit « le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis »  « Le berger mercenaire, lui, n’est pas le pasteur, car les brebis ne lui appartiennent pas : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; le loup s’en empare et les disperse. Ce berger n’est qu’un mercenaire » jean 10-11,13

Toute honte bue, dans leur fuite les ‘’pasteurs alimentaires’’ feront encore des prophéties. La dernière en date, Koné Malachie depuis son exil au Ghana semble avoir annoncé que l’ex-Chef d’Etat  serait rétabli miraculeusement sur le trône présidentiel, un mois après sa chute.  C’est-à-dire 33 jours après. Les 33 jours promis par le prophète Malachie pour le retour de Laurent  Gbagbo au pouvoir a expiré le samedi 14 mai à minuit. Il ira même jusqu’à lancer cet ultimatum prophétique à Ouattara : ‘’Monsieur Alassane Dramane Ouattara, le Seigneur me dit de vous déclarer, que si vous ne vous retirez pas du dossier ivoirien une bonne fois pour toute, vous subirez le même sort, que celui qui fut réservé à ce méchant roi Nebucadnesar… Le Seigneur vous enlèvera votre cœur d’homme et contrairement au roi Nebucadnesar, on vous donnera à la place, un cœur de chien.

Vous baverez comme un bœuf et vous aboierez comme un chien pendant 7 mois fermes. Vous souffrirez pendant 210 jours, d’une très grande confusion mentale. Vous n’allez plus pouvoir distinguer votre droite de votre gauche. Vous perdrez la perception du réelle, et vous souffrirez amèrement d’une très grande déformation de la réalité par la mémoire…’’
Chers peuples d’Afrique, vous êtes tous libres de vivre votre foi comme bon vous semble, mais ne vous laissez pas appâter et berner par des prophètes qui vous envoient souffrir et mourir au nom de Dieu pour préserver leurs intérêts égoïstes. Ces prophètes dont le goût du luxe prédomine sur l’enseignement véritable de la parole de Dieu sont de ceux dont parle la Bible « De faux prophètes sont apparus autrefois dans le peuple d’Israël, de même, de faux prophètes apparaîtront parmi vous » 2 Pierre 2.1

L’Eglise en Afrique doit avoir un rôle neutre, Elle ne doit pas manipuler les fidèles en vue de les transformer en électorat ou en chair à canon potentiel. Les pasteurs qui se disent investis d’une mission divine pour  mener un combat salvateur doivent être en première ligne sur les champs de bataille.

Le diable est le père du mensonge et de la manipulation.

Voici Comment Gbagbo le boulanger d’Abidjan a été roulé dans la farine (Acte I)

© Source : wakeupafrica1
Kongossa.fr : l'actualité du Cameroun en temps réel.

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire