Sidebar

16
Sam, Fév

International
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
La décision de la Commission bancaire d'Afrique centrale (régulateur du système bancaire de la sous région -Cobac-), signée de son président suppléant, Rigobert Roger Andely et du président par ailleurs gouverneur sortant de la banque centrale des Etats de l'Afrique centrale (Beac), Philibert Andzembe, a été notifiée à la Commercial Bank - Cameroon (Cbc), vendredi, 06 novembre 2009 vers 14h. Le document a été servi par voie d'huissier par les soins du secrétaire général de la Cobac, Idriss Ahmed Idriss. Le nouvel administrateur provisoire de la Cbc est bel et bien son directeur général nommé en juin 2009.

Si certaines sources indiquent que Martin Luther Njanga Njoh a été imposé à la direction générale de la Cbc par la Cobac depuis juin dernier, d'autres sources, internes à la banque, parlent plutôt d'accord parties dans le but de conduire à terme la restructuration de la banque.
Ce qui semble se confirmer dans les différents renvois contenus dans la décision de la Cbc. Notamment le rappel de la session ordinaire de la Cobac le 23 septembre 2009 à Yaoundé. A l'occasion, le régulateur des banques en Afrique centrale, "a pris acte de l'état de mise en œuvre des actions engagées par la Commercial Bank - Cameroon, en vue de déférer à l'injonction qui lui a été adressée lors de la session ordinaire du 30 juin 2009 à Douala et du report au 30 septembre 2009 de l'échéance de présentation du plan de restructuration amendé".

Restructuration
Toujours est-il que pour de nombreux observateurs avertis, c'est la première fois dans la restructuration bancaire au Cameroun, qu'un directeur général en fonction est désigné pour conduire l'administration provisoire. La mesure de la Cobac a quelque peu pris de court la Cbc qui, en croire des sources internes à la banque, préparait son conseil d'administration prévu pour la semaine qui commence. C'est d'ailleurs à cet exercice que s'est employé de directeur général assisté de son staff jeudi jusque vers 19h30. La commission bancaire d'Afrique centrale reproche à la Cbc de nombreuses fautes de management. Il s'agit notamment de la dilapidation du fonds de garantie propre exigé. Une enveloppe de 23 milliards de Fcfa non disponibles au moment de la désignation de l'administrateur provisoire.

Mais aussi, la découverte de prête-noms dans le holding de la banque à savoir, la société financière africaine (Sfa). De l'avis de la Cobac, cette situation aurait contribué à brouiller la traçabilité de l'actionnariat de la Cbc
Des difficultés financières de l'institution bancaire qui laissent dire aux experts de la Cobac que, la Cbc au Cameroun comme ailleurs (au Tchad et en Rca), est en difficultés. Raison pour laquelle certainement, il est demandé au nouvel administrateur provisoire, outre de poursuivre la gestion courante de la banque, en collaboration avec le personnel actuel, d'élaborer "un plan de restructuration crédible visant à rétablir l'équilibre de la situation financière de la Cbc".

Martin Luther Njanga Njoh dispose comme M Tagatio, nommé en qualité d'administrateur provisoire de la Commercial Bank - Centrafrique (Cbc) et le président du Comité de restructuration de Commercial Bank - Tchad (Cbt), Adam Madji (qui gère la banque), de six mois pour redresser la situation qui consiste à reconstituer les "fonds propres".
En marge de la réunion du Comité ministériel de l'Union monétaire de l'Afrique centrale (Cmumac), tenue à Douala le 28 octobre dernier, les ministres des Finances des pays de la Cemac où sont implantées les banques du groupe Commercial Bank, le gouverneur de la Beac et des responsables de la Cbc ont tenté d'explorer ensemble les meilleures solutions possibles pour la restructuration de la Cbc, Cbca, Cbt et de la Société financière africaine (Sfa), dont la situation, telle qu'elle ressort dans la note adressée aux ministres des Finances était profondément dégradée du fait notamment du montant excessif des engagements du Groupe Fotso. Avec la mesure du 02 novembre, la médiation fut un échec.

Léger Ntiga

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire