Sidebar

18
Mer, Oct

International

Aminu Baba-Kusa, l’ex directeur général de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC), a fait savoir à un tribunal à Abuja que l’administration de l’ex Président Goodluck Jonathan RechercherGoodluck Jonathan a dépensé plus de 2.2 billions de Naira soit un équivalant de plus 11 milliards US dans des prières spéciales contre le groupe terroriste Boko Haram.

L'ex directeur de laNNPC Rechercher NNPC a fait cette révélation comme témoin dans le cadre de sa déclaration portant sur un détournement des fonds destinés à l'achat d'armes sous l’ex Colonel à la retraite, Sambo Dasuki. Ce dernier était le conseiller à la sécurité nationale.

En levant le voile sur cette accusation, Baba-Kusa a révélé que Jonathan a dépensé une bonne partie de la somme déclarée dans des prières spéciales au Nigeria et en Arabie Saoudite avec l’espoir de mettre un terme l’insurrection de Boko Haram. 

Avant le décaissement, Baba-Kusa a précisé s’être rapproché de Sambo Dasuki et a discuté avec lui des problèmes de Boko Haram. Selon ce témoin, il a suggéré à Sambo Dasuki qu’il est opportun d’essayer de combattre le groupe terroriste par des prières et son interlocuteur a approuvé l’idée en 2013 après sa prise de fonction.

Sur les circonstances dans lesquelles les fonds allégués ont été débloqués, Baba-Kusa a laissé entendre avoir sponsorisé des religieux à organiser des rencontres spirituelles à Abuja, Zaria, Kano, Sokoto, Maiduguri, Kaduna et en Arabie Saoudite courant période 2013 à 2015. Les bénéficiaires à en croire Baba-Kusa percevaient des sommes allant de 500,000 à 30 millions de Naira en fonction de leurs besoins, leurs voyages, leurs dépenses au pays et à l’étranger pour le Oumra (une forme de pèlerinage à La Mecque) et le Hajj. Sur ces donations, l’ex parton du NNPC Rechercher NNPC a attesté que la démarche n’était pas formelle.

Des dessous de cette révélation, précisions que Sambo Dasuki est au centre d’une affaire de blanchiment d'argent et de détournement de fonds destinés à l'achat d'armes pour les militaires du Nigeria. Le Colonel à la retraite a été arrêté par le Département de la Sécurité d'Etat (DSS) le 1er décembre 2015 et remis à la Commission contre le Crime Economique et Financier (EFCC). 

© koaci.com – Mensah

Kongossa.fr, l'actualité du Cameroun en temps réel.

 

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire
Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.