Sidebar

24
Mer, Avr

International
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Admis en réanimation mercredi dernier à l’Hôpital général, l’ancien président centrafricain a succombé à 74 ans à une maladie qu’il trainait depuis quelque temps.

A la tombée de la nuit hier, l’Hôpital général de Douala (Hgd) ne semblait pas porter le deuil. Et pour cause, peu de personnes étaient au courant de la funeste nouvelle. «L’ancien président de la République centrafricaine est mort cet après-midi aux environs de 16h à l’Hgd», souffle, laconique, un médecin qui a requis l’anonymat. Un responsable administratif de cette institution confirme la triste nouvelle : «M. Patassé est bel et bien mort. Il est arrivé mercredi dernier en direction de la Guinée-Equatoriale. Il est arrivé ici dans un état comateux. Au point où il fallait le réanimer avant de commencer les soins. Les médecins qui étaient à son chevet lui ont fait trois réanimations, mais hélas, il a poussé le dernier soupir ce mardi 5 avril 2011», conclut notre source.

Certaines personnes évoquent le diabète responsable de son décès. Cependant, les médecins rencontrés à l’Hgd ne se prononcent pas encore.
Candidat malheureux à la dernière élection présidentielle en janvier de cette année, Ange Félix Patassé avait défrayé la chronique il y a une dizaine de jours. Alors qu’il s’apprêtait à quitter l’aéroport de Bangui à destination de Malabo à l’invitation du président équato-guinéen Theodoro Obiang Nguema, une altercation entre l’ex-président centrafricain et les autorités de l’aéroport qui l’empêchaient visiblement de sortir du pays, a failli tourner à un incident.
Certains médias internationaux avaient d’ailleurs relayé cet incident. Fort heureusement, Ange Félix Patassé sera finalement autorisé à quitter Bangui pour Malabo. Pris d’un malaise, c’est de la capitale équato-guinéenne que le leader du Front pour l’annulation des résultats de l’élection (Fare), parti qu’il a créé aux côtés d’autres leaders politiques tels ques Martin Ziguélé, débarquera à Douala pour y suivre des soins intensifs. Jusqu’à sa mort hier dans la capitale économique.

Mutations : Eric Roland Kongou

 

Kongossa.fr : l'actualité du Cameroun en temps réel

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire