Sidebar

23
Jeu, Mai

International
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
Dans un guichet de la Société générale de banques du Cameroun (Sgbc), un client découvre que désormais pour toute opération de retrait effectuée au guichet, la banque lui prélève 1000 Fcfa sur son compte. "D'habitude les chèques de guichet sont gratuits, mais depuis quelques temps, j'ai remarqué qu'il y avait un prélèvement sur mon compte chaque fois que je faisais un retrait au guichet", explique le client. Pour les banquiers, ces prélèvements auxquels ils n'apportent pas beaucoup d'explications relèvent des pratiques et des usages en cours dans les établissements bancaires. "C'est comme ça, on ne peut pas en dire plus", lance une caissière. Du coup, certains clients qui n'étaient pas au courant de la pratique, s'étonnent du manque de communication des institutions bancaires autour d'une décision qui pompe des fonds dans leurs comptes. D'autres, plus furieux, exigent ni plus ni moins des explications sur les motivations de ces prélèvements.

En dehors des chèques de guichet qui sont désormais payants, certaines banques ont revu à la hausse le coût des cartes. Ainsi par exemple, pour les comptes chèques, la carte Visa qui avant coûtait 14.000 Fcfa, revient désormais cédée à 21 000Fcfa aux clients. Pour la Visa international, les clients sont soulagés de 31 000Fcfa par d'un trait au lieu de 18 000Fcfa comme d'habitude. "Les prélèvements ne sont plus étalés sur une période de 12 mois comme c'était le cas il y a quelques temps, mais on coupe tout au début de l'année désormais. Ce qui peut causer un malaise quand on n'est pas préparé", s'inquiète un client de la Sgbc. Certains établissements bancaires comme Ecobank, n'ont pas augmenté le coût des cartes. Mais cette banque prélève un montant sur le compte du client chaque fois qu'il est effectue un retrait au distributeur automatique. Aussi pour tout nouveau compte chèque, la carte bancaire est obligatoire pour les clients.

Suppression
A la Scb Cameroun, l'on indique que le coût des cartes restent le même. "La carte Visa coûte 1200 alors que la Visa international est à 1.700 par mois", souligne un cadre de la banque. Ce qui fait 14.400 pour la première et 20400 Fcfa pour la seconde, soit une différence de près de 11.000 Fcfa pour la deuxième. L'on apprend aussi que les agios n'ont jamais été supprimés mais que ce sont les frais de gestion de compte qui s'élevaient à 42 000Fcfa par an qui ont fait l'objet de suppression de janvier 2009. Des sources internes à la Commercial bank of Cameroon (Cbc), indiquent que ces usages sont intervenus pour combler le vide laissé par la suppression de ces montants. "Dans certaines banques, il y a des frais qui ne renvoient à rien ou alors qui sont très élevés par rapport à d'autres.

Ce qu'il faut comprendre c'est que ce sont les clients qui doivent combler ce trou", précise un cadre de l'établissement bancaire.
La suppression des frais de gestion des comptes intervenue en janvier 2009, est une instruction née du conseil ministériel du 7 mars 2008, à la suite des émeutes de février. Le président de la République, pour répondre aux aspirations des populations, demande au ministre des Finances de tout mettre en œuvre pour réduire le loyer de l'argent dans les banques. C'est ainsi qu'au sortir de la réunion annuelle des services centraux et déconcentrés de ce département ministériel, Essimi Menye annonce pour janvier 2009, la suppression des frais de gestion des comptes.

Pierre Célestin Atangana

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire