Sidebar

22
Mar, Oct

International
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
L’activité économique de la Communauté économique de l’Afrique centrale (CEMAC) devrait enregistrer un taux de croissance de l’ordre de 2,4% en 2009, contre 4,1% un an avant, selon la dernière note de conjoncture du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), parvenue samedi à APA

Cette tendance baissière est la conséquence de la propagation des effets de la crise économique internationale dans les pays membres.

Dans le même temps, les tensions inflationnistes devraient connaître un repli d’environ 4%, contre 5,9% en 2008, en rapport avec le reflux des prix mondiaux.

Selon le CPM, les comptes budgétaires extérieurs de la CEMAC se dégraderaient et le taux de couverture extérieure de la monnaie demeurerait confortable (autour de 100%).

Face au marasme et aux perspectives qui laissent entrevoir un raffermissement de la croissance (4%) et la poursuite du recul des tensions inflationnistes vers la norme communautaire (3%), le CPM a décidé, pour 2010, de maintenir inchangées les conditions d’intervention de la BEAC appliquées aux banques, mais aussi les taux d’intérêt sur les placements publics.

Les coefficients de réserves obligataires et le taux de rémunération des réserves seront également statiques.

Pour l’année à venir, le CPM laisse entrevoir un raffermissement de la croissance (4%) et la poursuite du recul des tensions inflationnistes en zone CEMAC.

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire