Sidebar

23
Sam, Sep

International

 

S'exprimant devant la presse à Nairobi en marge de la Retraite du Conseil exécutif de l'UA, la présidente de la Commission de l'UA, Nkosazana Dlamini-Zuma, a indiqué devant la presse à Nairobi que la corruption érode la confiance des citoyens sur leurs gouvernements.
 
"Cela nie les ressources gouvernementales nécessaires pour la fourniture des services sociaux essentiels tels que l'éducation et la santé", a indiqué Mme Dlamini-Zuma.
 
Elle a déclaré que la corruption est partiellement due aux valeurs qui prévalent au continent.
 
"Nous avons tendance à imiter ceux qui se livrent à la surconsommation. Ces modes de vie ne peuvent pas être maintenues sur les salaires normaux et pas conséquent les gens recourent aux actes de corruption", a-t-elle ajouté.
 
Mme Dlamini-Zuma a souligné la nécessité d'inculquer aux citoyens les valeurs exactes qui favorise le bien-être sociétal.
 
Elle a indiqué que certains pays africains ont fait des progrès dans la lutte contre ce vice.
 
"Ils ont promulgué des lois contre la corruption, qui sont exécutées quel que soit le statut des personnes impliquées dans le crime", a-t-elle affirmé.

 
Elle a indiqué que la corruption accentue la pauvreté au continent. "Il est paradoxal de constater que l'Afrique a de riches ressources mais que ses citoyens sont pauvres", a-t-elle dit.

© Source : Xinhua

Kongossa.fr, l'actualité du Cameroun en temps réel. 

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire
Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.