Sidebar

01
Lun, Jui

International
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
Je suis victime d’une machination et d’un chantage des Albanais qui m’accusent d’avoir mis la main sur des diamants au Cameroun.

Ils m’ont coupé au bras avec une machette, ils m’ont cassé deux doigts et un pied, et ensuite ils m’ont amené en Belgique, ils m’ont obligé à coucher avec une Albanaise et ils ont prélevé mon sperme." Devant la cour d’appel de Montpellier hier, Jérôme-Claude Mengué, 31 ans, arrêté mercredi à Montpellier sur mandat d’arrêt européen (Midi Libre d’hier), a livré des explications fantaisistes aux magistrats.

Jérôme Claude Mengué, camerounais de 31 ans, soupçonné de viols et visé par un mandat d’arrêt européen, arrêté mercredi à Montpellier par le SRPJ, a refusé ce matin devant la chambre de l'instruction d'être remis à la justice belge.

Ce Camerounais est visé par deux mandats d’arrêts européens, délivrés en mars et en juin par un juge d’instruction de Mons (Belgique) suite à des viols particulièrement sordides commis au cours des deux dernières années. Des couples agressés dans la rue par un homme armé ont été contraints d’avoir une relation sexuelle devant lui, avant qu’il ne viole la femme. Mis en cause par ses empreintes digitales et génétiques, le suspect a affirmé être totalement étranger à ces faits, accusant son frère jumeau, prénommé selon lui "Jérôme-Claude 1".

"Je refuse d’être remis à la justice belge", a indiqué cet homme en situation irrégulière, dont l’état de confusion mentale serait lié selon son avocate au lourd traitement médical qu’il suit, étant "séropositif, souffrant de l’hépatite B et C et d’un cancer du poumon extrêmement grave." Décision le 14 juin.

midilibre

kongossa.fr : l'actualité du Cameroun en temps réel

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire