Sidebar

23
Mar, Avr

International
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
La centrale thermique à gaz de Kribi sera construite à Mpolongwe, localité située à 9 kilomètres de la cité balnéaire. Sa capacité de production, assurée par 13 groupes électrogènes de 16,6 Mégawatt, sera de 216 Mégawatt. Selon la convention signée entre les différentes parties prenantes au projet le 16 mars 2009, c'est la société nationale des hydrocarbures (Snh), qui fournit le gaz naturel qui servira au fonctionnement de la centrale. Un poste de transformation de l'énergie produite par la centrale en puissance facilement transportable, sera construit sur le site. Le financement du projet sera assuré par plusieurs institutions financières internationales au rang desquelles la Société financière internationale, la Bdeac, la Banque européenne d'investissements, la Standard chartered bank de Londres, la Banque africaine de développement, le FMO, l'Ifc, et un groupe de banques camerounaises représentées par la Standard chartered bank Cameroon.

Le projet qui coûtera 170 milliards de Fcfa, sera supporté par l'Etat à hauteur de 20 milliards, tandis que les bâilleurs de fonds apporteront les 150 milliards restants. " La Kpdc vient de boucler la construction de la centrale thermique de Yassa sur la Dibamba, qui produit 85 Mégawatt d'électricité. Nous sommes sur d'autres projets qui à terme, nous permettrons de combler le déficit d'énergie électrique du Cameroun, ce qui va assurer une fourniture constante d'énergie dans les ménages et les entreprises ", explique Frédéric Mvondo, directeur général adjoint de Kpdc. La centrale qui fonctionnera au diesel en cas d'indisponibilité du gaz naturel, permettra au réseau interconnecté du Sud, de bénéficier du courant produit sur le site de Mpolongwe, grâce à un raccordement de 100 kilomètres réalisé par le consortium Siemens/Kec.

" Cette centrale est une usine de production d'énergie clé en main dont le fournisseur n'attend plus que le feu vert pour commencer les travaux. Mais il y a des conditions qui doivent être remplies pour que le décaissement des fonds commence ", indique Essimi Menye, ministre des Finances. Ces conditions concernent la publication du décret du chef de l'Etat autorisant la construction de la centrale, la mise sur la table du capital par les principaux partenaires du projet, et l'indemnisation des populations installées sur le site de Mpolongwe. Pour ce qui est de ce volet, les populations recevront quatre milliards de Fcfa au mois de décembre 2009, représentant l'indemnisation des habitations et des cultures. Aussi, toutes les populations installées sur le site, et dont les maisons seront détruites seront recasées dans les cités construites par Kpdc.

L'accroissement de la demande en énergie des ménages et des entreprises, est le principal élément stimulateur de la construction de la centrale thermique à gaz de Kribi. En attendant la mise en eau du projet de construction du barrage électrique de Lom Pangar, la Kribi power developpment company (Kpdc), filiale de la société Aes Sonel et l'Etat, ont convenu d'une solution intermédiaire, mais dont l'efficacité est assurée. " La demande actuelle en énergie est fortement pressante. Si l'on ne fait pas attention d'ici à l'horizon 2012, nous risquons de ne retrouver avec beaucoup de difficultés ", explique le ministre de l'énergie, Michael Tomdio. Les travaux dont la fin est prévue pour octobre 2001, vont durer 18 mois.

Pierre Célestin Atangana

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire