Sidebar

21
Ven, Fév

International
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le chef du projet de construction du port de Kribi s’est voulu rassurant, soulignant que « la phase de détermination des données techniques des sites portuaires terrestres et maritimes sera bouclée dans deux mois ».

« Les discussions en cours avec des partenaires privés pré-qualifiés pour la réalisation du port autorisent à penser que les travaux proprement dits devraient commencer au mois de mars 2010 », a déclaré Louis Nlend Banack.

Basée sur le principe de contrat de partenariat entre le public et le privé, la construction du port en eau profonde de Kribi prévoit que les partenaires privés pré qualifiés apportent le financement et construisent les installations de base, ou qu’ils financent les travaux et exploitent les terminaux conformément à la réglementation qui a été mise en place.

Ce gigantesque projet qui sera construit sur trente kilomètres le long de la mer, devra générer plus de 20.000 emplois pour un investissement estimé à plus de 100 milliards de francs CFA.

Après avoir visité les sites et les installations portuaires du Port autonome de Douala (PAD), du Port autonome de Garoua (PAG), du Port autonome de Limbé (PAL) et du Port autonome de Kribi (PAK) le directeur général de l’APN, Josué Youmba, a déclaré que « le Cameroun dispose d’un bon nombre de sites portuaires qu’il convient de réhabiliter ».

Selon lui, « le souci du gouvernement est d’avoir un secteur portuaire dynamique et compétitif », raison pour laquelle les pôles portuaires de Douala, de Limbé, de Garoua et de Kribi seront complémentaires, pour « une meilleure visibilité et une grande compétitivité non seulement du secteur portuaire, mais de l’ensemble de l’économie du pays », a-t-il dit.

(apanews)

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire