Sidebar

22
Mer, Nov

High-tech

Le marché de la contrefaçon informatique, a dépassé celui de la drogue en 2008 en Afrique où 80% du taux mondial de piratage sont enregistrés, a révélé jeudi à Abidjan, Marc Israël, Directeur à Microsoft Afrique.

M. Israël qui s’exprimait à l’occasion du lancement de la gamme de produits Entreprise Search Windows 7, a déploré que « sur l’ensemble de l’Afrique subsaharienne on est à 80% du taux de piratage ce qui représente, le double de ce que on peut avoir en France ou en Allemagne »

Pour lui, la piraterie des logiciels est un vrai fléau pour l’Afrique et surtout pour son développement puisque pour un dollar de Microsoft vendu, le partenaire en Afrique gagne 13 dollars sur chaque logiciel.

Le premier pilier contre le piraterie, a-t-il expliqué « c’est l’éducation des utilisateurs aux risques lorsqu’ils s’exposent à l’utilisation de ces contrefaçons ».

« Sur chaque logiciel qui va être piraté c’est des emplois en moins, ce sont des revenus en moins, de la TVA en moins pour les impôts. C’est tout un écosystème qui s’atrophie » a encore ajouté Marc Israël.

« Windows 7 a été conçu pour aider, améliorer l’expérience de l’utilisateur et accélérer la recherche des informations stockés en local ou sur le réseau » a-t-il dit dans son allocution.

Selon lui « Windows 7 représente des années d’écoute approfondie des clients et des partenaires, et est disponible dans 14 langues ».

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars

Participant à cette conversation

  • Ardinho Créa

    Il ne met qu'en vigueur les ce qu'on connait déja. Que propose t il comme solution?

    0 J'aime Raccouci URL:
Ajouter un commentaire
Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.