Sidebar

29
Lun, Mai

High-tech

Le système d'exploitation mobile de Google fait son chemin vers les téléviseurs... Google à la conquête du canapé? Pas directement. Mais le fabricant de puces électronique MIPS commence à rendre public le code source de son portage d'Android, le système d'exploitation de Google initialement conçu pour les smartphones comme le G1. De quoi ouvrir la porte à l'arrivée d'Android dans des magnétoscopes numériques et des téléviseurs nouvelle génération.

Dans une interview au «New York Times», Art Swift, de MIPS, ne tarit pas d'éloges sur Android: «C'est vraiment une belle pièce d'architecture système, facilement personnalisable et polyvalente. En 25 ans dans ce secteur, je n'ai jamais vu une technologie décoller aussi rapidement», se félicite-t-il. Un enthousiasme pas forcément dénué d'arrière-pensées: Ars Technica rappelle que MIPS est en perte de vitesse face à son concurrent ARM.

Maison digitale

Basé sur un noyau linux, Android a démarré comme système pour téléphones mobiles uniquement. Mais rapidement, des bidouilleurs ont réussi à le porter sur un netbook (un mini ordinateur portable). Le système est en effet open-source, et chacun est libre d'accéder au code et de le modifier selon ses besoins.

Les téléviseurs «intelligents» étaient l'une des tendances du CES 2009 de Las Vegas. Yahoo a notamment signé un accord avec Intel pour intégrer à la télé ses widgets, des petits modules graphiques type météo, cours de bourse ou fil d'actualité. Mais avec Android, MIPS –et d'autres– ne visent pas seulement la télévision. Boîtes multimédia, cadres photo numérique, VoIP... Ils pourraient faire d'Android le coeur ouvert d'une maison digitale communicante.

Avec Android, Google a grandement élargi son horizon. Sans parler de l'annonce de Chrome OS, un système d'exploitation light qui veut faire d'Internet son centre nerveux. Plus que jamais, Microsoft et Apple ont un sérieux concurrent.

20 minutes

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire
Inscrivez-vous à notre service gratuit de newsletter pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.