Sidebar

24
Sam, Aoû

Economie
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les voitures destinées au trajet Douala-Yaoundé ont été réceptionnées hier après un mois d'essai technique

«Nous avons roulé sans problème entre Douala et Yaoundé en trois heures et 40 minutes, sans arrêt et le voyage a été très confortable», déclare Zacharie Ngoumbe, inspecteur général au Ministère des Transports. C'était hier à sa descente de train, au terme du voyage de réception des essais dynamiques des voitures destinées au transport rapide entre les deux principales villes du Cameroun, baptisé «Intercity». Des essais effectués par une équipe du constructeur chinois CSR. En effet, une dizaine de voitures sur la trentaine déjà disponibles a fait le voyage hier avec une dizaine de personnes, des responsables du Ministère des Transports, de Camrail, dont le directeur général Quentin Gérard, pour la plupart.

Pour les accueillir, Hamadou Sali, le président du Conseil d'administration de Calme. «Nous sommes maintenant prêts à mettre l'intercity en marche et n'attendons plus que les instructions du gouvernement pour lancer les voyages», a-t-il affirmé. Selon des responsables de Camrail, dix voitures devraient arriver de Chine dans les prochains jours pour porter à 40 le total de véhicules à mettre en service dans le nouveau plan de transport-voyageurs de l'entreprise.

Et pour l'intercity, ce sont quatre trains qui seront mis en service, dont deux au départ de Douala et deux au départ de Yaoundé. Chacun composé de deux voitures première classe (64 places chacune) et de quatre voitures Premium d'une capacité de 88 places l'une. Soit un total de 480 passagers par voyage. Et selon Zacharie Ngoumbe, même si les tarifs n'ont pas encore été homologués, «tout porte à croire que les prix ne seront pas loin de 9000 F pour la première classe et 6000 F pour la seconde». Et Hamadou Sali d'ajouter que «ces prix seront raisonnables, avec l'avantagé qu'on évite les embouteillages des entrées de Yaoundé et Douala». Le PCA de Camrail affirme également qu'une fois les 40 voitures livrées, on pourra penser à mettre d'autres trains sur le trajet Yaoundé-Ngaoundéré, dans les mêmes conditions. Il faut rappeler que ces véhicules, climatisés en première classe et ventilés en seconde, sont assez spacieux, équipés de téléviseurs, de toilettes avec, selon les techniciens, un système qui permet de vérifier le niveau de l'eau pour ne pas être en panne en plein voyage... Reste maintenant, selon les premiers observateurs, que les voyageurs ne soient pas chargés de bagages salissants et que la maintenance soit assurée.

© Jocelyne NDOUYOU-MOULIOM : Cameroon Tribune

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire