Sidebar

20
Dim, Oct

Economie
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

La Direction de l'entreprise annonce l'acquisition de deux nouveaux Boeing promis par le gouvernement. Dans le même temps, l'exploitation des deux avions de fabrication chinoise, ignorée par la Direction de Camair-Co.

«Nous voulons rassurer notre clientèle que nous allons assurer durant cette période de transition». Une évocation liée aux difficultés que la Cameroon Airlines corporation (Camair-Co) traverse depuis l'année 2012. Des difficultés liées à l'exploitation du seul aéronef dont il dispose. Un avion, reconnaît le Directeur commercial de cette compagnie de transport aérien, qui reste en dessous des standards internationaux en la matière. Au cours de la conférence de presse qu'il a donnée le 5 juillet 2013 à Douala, le Directeur commercial de Camair-Co a néanmoins annoncé une réduction des tarifs sur les vols en direction de la capitale française, Paris. 

L'offensive d'été de la Camair-Co, comme l'indique Christian Perchat, porte sur la période des vacances. Du 1er juillet au 30 septembre 2013, la compagnie entend ramener ses tarifs sur les vols partant de Douala et Yaoundé, à destination de Paris à 451 mille 200 FCFA. Toutes taxes comprises comme le souligne le Directeur commercial de Camair-Co. Une offre qui s'accompagne d'une réduction de 50% sur les tarifs enfants (de moins de 12 ans). Soit une différence de 20% sur les tarifs conseillés. Le Directeur commercial de la Camair-Co explique cette offensive par le fait que le trafic camerounais a été repris à plus de 50% par les compagnies européennes. 

Pour soutenir son offensive, la compagnie entend faire quelques concessions. C'est dans cette optique que la Direction de l'entreprise porte les commissions accordées aux agences de voyages de 9 à 12%. Une stratégie dont l'objectif est d'engranger le maximum de ventes. Dans ce sillage, la Direction de l'entreprise de transport aérien camerounaise précise que l'offre d'été quelle fait à sa clientèle, peut être muée en réservation jusqu'au mois de juillet 2014. «Nous voulons être une compagnie qui sert ses clients et le peuple camerounais», rassure le Directeur commercial de Camair-Co, Christian Perchat. 

De nouveaux aéronefs

Sur le moyen terme, la compagnie nourrit des ambitions. Outre l'amélioration du confort interne de son aéronef (Boeing 767-300, Ndlr), la compagnie de transport aérien camerounaise se projette dans l'acquisition de nouveaux aéronefs. A ce propos, la Direction de l'entreprise évoque l'arrivée de deux avions de marque Boeing 787 dreamliner. Deux aéronefs attendus pour l'année 2015. Des acquisitions promises par le gouvernement, soutiennent des sources proches de la Direction de la compagnie. Toutefois, l'entreprise annonce l'acquisition d'un Boeing 777 au cours de l'année en cours «Le conseil d'administration a autorisé cette acquisition. Nous sommes en négociation» soutient une source proche de la Direction générale. Face à la presse, Christian Perchat a marqué son étonnement sur l'utilité supposée des deux avions chinois de marque Ma 60. Des aéronefs qui, à en croire des sources proches du gouvernement, seraient destinés à l'enrichissement de la flotte de la Camair-Co. 

Face à la presse, Christian Perchat évoque les attentes de la compagnie. «Nous attendons l'arrivée de deux avions de marque Boeing promis par le gouvernement et les négociations sont avancées à ce propos. Au sujet des avions chinois dont vous parlez, nous n'en savons pas grand-chose. Le moment venu, le gouvernement nous dira à qui appartiennent ces aéronefs», indique le Directeur commercial de Camair-Co. Christian Perchat souligne par ailleurs que les deux aéronefs devraient être disponibles et exploitables en 2015.

©Joseph OLINGA N. :  Le Messager

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire