Sidebar

20
Mar, Aoû

Economie
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les deux portiques désormais opérationnels permettent des chargements et déchargements plus rapides.

Ce mercredi 2 avril au Port autonome de Douala (Pad). Le navire Msc Sheila est à quai, le pont chargé de containers. Comme lui, plusieurs autres bateaux ont jeté l’ancre ici, et attendent d’être servis. Soit d’embarquer une cargaison, soit de décharger celle à bord. Les deux portiques affectés à cette tâche au Pad, dont le rendement total avait diminué du fait d’opérations de maintenance, sont à l’œuvre. « Ils sont à 100% de leur capacité », assure-t-on du côté de Douala International Terminal (Dit). Ces travaux s’étaient déroulés entre novembre et décembre 2013 pour le portique n°1, et février et mars 2014 pour le n°2.

« La maintenance effectuée, nous recevons de plus en plus de navires », ajoute René Tchadeu, Marine Manager au sein de cette entreprise. Les deux portiques en sont à 52 mouvements à l’heure au total, contre environ 36 » pendant les réparations, poursuit-il – un mouvement étant le fait pour ces gigantesques engins de déplacer un container du quai pour le navire, ou l’inverse. Entre autres conséquences de ce changement de vitesse, les bateaux mettent moins de temps à la bouée de base, sorte de « stationnement » à l’entrée du chenal du Wouri, où les embarcations attendaient qu’un espace se dégage sur les quais avant de venir accoster. « On est passé de cinq à deux jours en moyenne à la bouée de base », relève René Tchadeu.

Au sein de l’entreprise, la conviction est que 2014 s’ouvre sur d’heureuses perspectives, l’arrivée de grands navires ayant été enregistrée au premier trimestre de l’année. « La vitesse d’embarquement et de débarquement [des marchandises] est un des indicateurs de performance des ports, qui est pris en compte par les armateurs », renchérit Dit.

© Cameroon Tribune : Alliance NYOBIA

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire