Sidebar

15
Mar, Oct

Economie
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Depuis quelques jours, les vols de nuit sont interdits du fait de la défectuosité des équipements de navigation.

Plusieurs compagnies aériennes étrangères opérant au Cameroun, sont obligés d'annuler leurs vols de nuit. Hier, Brussels Airlines a été contraint d'annuler ses vols initialement prévus à 22h50 et 00h55 à partir de Yaoundé. «Depuis trois jours, l'autorité aéronautique a revu les horaires d'ouverture et de fermeture de l'aéroport international de Yaoundé. Les vols ont lieu entre 6h du matin et 21h», renseigne-t-on à l'Autorité aéronautique.
 
Cette mesure a été prise par la direction générale de cette administration pour des raisons sécuritaires, du fait de la défectuosité d'un équipement d'aide à la navigation aérienne de l'aéroport international de Nsimalen, suite aux récents orages qui se sont abattus sur la ville ces derniers temps. «La foudre a endommagé le localiser ainsi que l'ILS le 5 novembre dernier; ces deux équipements aident les pilotes lors des atterrissages et des décollages quel que soit le temps qu'il fait», relate-t-on à l'Autorité aéronautique.
 
Une situation qui constitue un manque à gagner pour les compagnies aériennes et qui les obligent à prendre de nouvelles dispositions. Une source à l'aéroport de Douala renseigne par exemple qu'un avion de Air Ivoire en partance pour Yaoundé mercredi, a été obligé d'atterrir à Douala vers 22 h 30 avant de rallier Yaoundé le lendemain matin. Notre source rajoute que les problèmes d'atterrissage à Nsimalen durent depuis deux semaines. Ce changement de programme qui a forcé Air Ivoire à trouver des lieux d'hébergement pour ses passagers.
 
Perturbations

Depuis hier, Camair-co fait diffuser un communiqué à l'endroit de ses passagers en partance de Yaoundé pour Paris, leur indiquant qu'ils seront transférés à l'aéroport international de Douala d'où ils rejoindront finalement la capitale française. «Camair-Co compte sur la compréhension habituelle de sa clientèle», indique le communiqué diffusé sur le Poste national. Pour rassurer sur un imminent retour à l'ordre, la direction générale de l'Autorité aéronautique a réuni les représentants des compagnies aériennes étrangères desservant le Cameroun à partir de la capitale lundi dernier à Yaoundé.
 
Les représentants de Turkish Airlines, Asky (qui dessert notamment les pays d'Afrique de l'Ouest), Air France, Kenya Airways, Brussels Airlines, Royal Air Maroc, Air Ivoire, Camair-Co, ont été informés de l'évolution de la gestion de cette panne dont les conséquences sont énormes sur le plan des vols.
 
Lors de cette rencontre, l'Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique: et Madagascar (Asecna), qui a été saisie par les autorités aéroportuaires camerounaises, a garanti qu'une partie des équipements endommagés avait déjà été acquis mais qu'une pièce manquait encore à l'appel. Pour ce qui concerne la date probable de livraison de ces équipements, rien ne filtre. «Le siège de l'Asecna est à Dakar et les procédures pour ce qui est de la commande et de l'acquisition des pièces de rechange sont longues et complexes; donc on va s'en remettre à leur sens de la célérité surtout que nous leur avons demandé de le faire dans les brefs délais», renseigne un cadre de l'Autorité aéronautique.
 
Pour l'heure, si les compagnies aériennes telles Air France et SN Brussels dont les vols de nuit ont été réajustés en fonction de ces perturbations, les autres compagnies que sont Asky, Air Ivoire, Royal Air Maroc et Turkish Airlines souffrent plus de cette mesure parce que leurs atterrissages interviennent pour la plupart après minuit.

© Mutations : MONIQUE NGO MAYAG

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire