Sidebar

21
Mer, Nov

Economie
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

DIPLOMATIE – Ce déplacement doit marquer la fin de quarante ans de relations tumultueuses avec l'Italie...

C’est sa première visite en Italie depuis qu’il est au pouvoir. Le numéro un libyen, Mouammar Kadhafi, se rend ce mercredi à Rome pour une visite historique qui doit marquer la fin de quarante ans de relations tumultueuses entre la Libye et son ancien colonisateur. Une visite rendue possible grâce au traité historique signé en août entre les deux pays.
 
Plus probable d'aller sur Saturne qu'à Rome
 
Pour Rome, cette visite sera, «par de nombreux aspects, historique», selon le porte-parole des Affaires étrangères, Maurizio Massari. «Durant quarante ans, se rendre à Saturne était plus probable pour Kadhafi que visiter Rome», souligne de son côté le journal gouvernemental «Al-Jamahiriya». «Mouammar Kadhafi était intransigeant dans ses demandes d'excuses de la part de l'Italie, qui a fait preuve de courage et a enfin dit la vérité», estime le journal.
 
Le traité «d'amitié et de coopération» conclu par le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi et qualifié d'«historique» par Tripoli, permet à la Libye d'obtenir des excuses et des dédommagements pour la période coloniale, et à Rome d'avoir «moins de clandestins et plus de gaz et de pétrole libyens», selon Silvio Berlusconi. La Libye, qui utilisait les départs depuis ses côtes de bateaux chargés de clandestins comme un moyen de pression sur l’Italie, a accepté enfin des patrouilles mixtes dans ses eaux territoriales et accueille désormais les clandestins interceptés en Méditerranée.
 
Le pétrodollar Libyen apprécié
 
Sur le plan économique, l'Italie est le premier client et premier fournisseur de la Libye, malgré «toutes les entraves administratives dressées sur le chemin des entreprises italiennes», selon une source libyenne. Selon le président de l'Union générale des chambres de commerce et d'industries libyennes, Jomaa al-Asta, les entreprises italiennes en Libye sont les mieux représentées parmi les sociétés étrangères. Grâce à ses pétrodollars, la Libye est présente dans plusieurs grands groupes italiens, comme le pétrolier Eni ou la banque UniCredit.
 
Mouammar Kadhafi plantera sa tente dans le plus vaste parc de Rome, celui de la Villa Doria Pamphili. Mais il dormira dans le somptueux palais éponyme datant de la moitié du XVIIe siècle, qui domine le parc. Des rencontres avec Silvio Berlusconi, le chef de l'Etat, Giorgio Napolitano, et les présidents des deux chambres parlementaires sont prévues pendant sa visite. Une délégation de 200 à 300 personnes accompagne le guide à Rome, selon une source italienne à Tripoli. «Ca va coûter cher à l'Italie. Mais comme tout le monde le sait, la Libye est très importante pour Rome», selon cette source.
MD (Avec agence)

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire