Sidebar

15
Mar, Oct

Economie
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Orange Cameroun agrandit ses locaux. L’opérateur de téléphonie mobile et d’Internet aura dans 20 mois au plus un siège technique dans la capitale économique. Le joyau architectural est en construction au quartier «Makèpè Saint Tropez», dans l’arrondissement de Douala 5ème. La première pierre de ce complexe a été posée jeudi 29 août 2013 par le ministre des Postes et télécommunications, Jean-Pierre Biyiti Bi Essam. « Nous espérons que demain, ce ne sera plus le siège technique, mais le siège national d’Orange Cameroun », a souhaité Jean-Pierre Biyiti Bi Essam. Selon Jean Bardet, le directeur général de cette structure dont le réseau étendu couvre 90% de la population camerounaise, la construction de ce complexe fait suite aux besoins de croissance du cœur de réseau pour une meilleure qualité de service à la clientèle. 

L’ensemble architectural qui abritera le centre névralgique des infrastructures techniques de cette entreprise qui a eu la palme d’or de la responsabilité sociale des entreprises au Cameroun en 2012, s’étend sur une superficie d’un hectare et 300 m2. L’édifice disposera d’un pylône et de deux bâtiments. Le premier dit technique (R+2 de plus de 3000 m2 et de 20 m de hauteur) est considéré comme le cœur de réseau d’Orange Cameroun. Le deuxième appelé tertiaire où seront installés le centre de formation et de conférence, l’infirmerie, la bibliothèque ainsi que la cantine a environ 7500 m2, Ss+Rdc+4+1 avec 20 m de hauteur et une capacité de 400 postes de travail. L’édifice sera protégé par une clôture d’enceinte construite le long des rues qui délimitent le bloc sur le plan du lotissement. L’ouvrage architectural prévoit également des parkings et un terrain multisports. 

Selon Jean Bardet, le plateau en chantier respecte les normes actuelles de haute qualité environnementale en termes de confort, de sécurité, énergie, rejets et nuisances. « L’édifice qui sortira de terre dans quelques mois sera un modèle de qualité de vie dans un environnement naturel avec des équipements pleinement intégrés. Il va permettre d’implanter au Cameroun les technologies télécoms les plus récentes et d’améliorer les capacités et le confort d’usage de nos clients», a-t-il affirmé. L’équipement dont la livraison est prévue pour 2015 disposera de 500 positions de travail et va créer 200 emplois. 

©Marie Mouise MAMGUE (Stagiaire) : Le Messager

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire