Sidebar

21
Mer, Nov

Economie
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Ils s'appellent Kurt et Johanna Ganthaler, ils sont retraités et italiens. 

Ignorant alors leur grande chance de ne pas avoir pris le vol tragique Rio-Paris de l'Airbus A330, ils n'ont pas pu savourer cet heureux coup du destin bien longtemps, rapporte 20minutes.ch.

En effet, après avoir manqué de peu le vol AF447, ils avaient embarqué pour Munich, avant de prendre la route vers l'Italie.

Mais le destin les a rattrapés sur la route, entre l'aéroport de la capitale bavaroise et Merano, au Nord-est de la botte.

Selon le quotidien Alto Adige, leur voiture a fait une embardée sur l'autoroute en Autriche, non lin de Kufstein. Johanna est morte sur le coup, son mari est dans un état grave à l'hôpital.

Le destin, la destinée, tout ce qu'on raconte sur le fait que notre vie est tracée d'avance, et que, quoi qu'on fasse, l'issue est la même.

Certains n'y accordent qu'un faible crédit, les cartésiens, ceux dont la mort ne s'explique que par un concours de circonstances. D'autres au contraire, étudiant les signes, tentent de déjouer la ligne qu'ils sont persuadée qu'on aura tracée avant eux, pour eux.

Mais dans ce cas précis, on ne peut que se demander si effectivement, la vie de cette femme devait s'achever si tragiquement, que ce soit dans les airs ou sur le bitume, quelques soient les moyens que la vie ait tenté pour éviter le drame.

Alors destin ou hasard ?

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire