Sidebar

27
Lun, Mai

Economie
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 

ETATS-UNIS - Il était poursuivi dans le cadre d'une des plus grandes affaires d'escroqueries...

Le financier américain Bernard Madoff, 71 ans, a été condamné ce lundi à 150 ans de prison par un juge d'un tribunal de New York. La peine maximale requise pour sa gigantesque escroquerie de dizaines de milliards de dollars.

L'ancienne coqueluche des milieux financiers, qui a jonglé pendant trente ans avec les milliards de dollars confiés par des banques, des particuliers aisés ou des organisations caritatives, avait plaidé coupable le 12 mars des onze chefs d'inculpation, dont fraude, parjure, blanchiment d'argent et vol. Il était depuis incarcéré loin du confort de son luxueux appartement de l'Upper East Side, dans le nord-est de Manhattan.

Madoff a demandé pardon à ses victimes devant le tribunal lundi, affirmant qu'il devra «vivre avec cette douleur» le reste de sa vie. L'escroquerie du financier new-yorkais aurait fait entre 3.000 et 5.000 victimes en France, ayant pour la plupart investi dans le fonds luxembourgeois Luxalpha, et a donné lieu à l'ouverture d'une information judiciaire. Les sommes en jeu seraient d'environ 500 millions d'euros, a indiqué lundi l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Au total, selon les enquêteurs, 13 milliards de dollars lui ont été confiés par des banques, des particuliers aisés ou encore des organisations caritatives. Mais, selon les estimations, les pertes se chiffreraient entre 50 et 65 milliards, correspondant aux gains qu'auraient engendrées les sommes prêtées si les intérêts avaient été réels.

>> Une fraude de 50 milliards, comment est-ce possible? La réponse sur E24, ici.

«Shémas de Ponzi»


 Bernard Madoff, «Bernie» pour ses amis, avait monté un «schéma de Ponzi» - nom d'un de ses prédécesseurs des années 20 -, une cavalerie financière consistant à rémunérer les investisseurs avec l'argent déposé par de nouveaux clients. La fraude a été mise au jour avec l'explosion des retraits provoquée par la crise financière de l'automne, entraînant un énorme scandale.

«Je prédis qu'il sera condamné à 20 ans de prison ou plus, peut être 25 ans», avait déclaré Bradley Simon, ancien procureur devenu avocat. «Cela revient quasiment à la prison à vie pour quelqu'un de 71 ans». L'avocat de Madoff, lui, avait demandé l'indulgence: une peine de 12 ans de prison seulement, un peu moins des «13 ans qui lui restent à vivre», selon les statistiques américaines d'espérance de vie.

(Avec agence)

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire