Sidebar

24
Sam, Aoû

Economie
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

L’Agence française de développement (AFD) a accordé un prêt de 20 milliards de FCFA au Cameroun pour l’extension de la desserte d’eau potable dans certains centres urbains et périurbains.


Ce financement fait partie d'une rallonge destinée prioritairement à renforcer l'adduction d'eau dans les villes de Ngaoundéré, Bertoua et Edéa, respectivement dans les régions de l'Adamaoua, de l'Est et du Littoral.

Il sera question, précise-t-on à la Cameroon water utilities corporation (CAMWATER), de réhabiliter les infrastructures existantes afin d'améliorer l'offre en eau potable.

Ce nouveau financement de l'AFD intervient près de huit mois après la suspension des décaissements par cette structure française au profit de la CAMWATER. La raison d'une telle mesure porte sur le manque de lisibilité dans la gestion des fonds par les dirigeants actuels de cette entreprise publique.

D'où la décision de l'AFD de mettre désormais les financements à la disposition du gouvernement qui reversera les fonds à la société sous forme de subventions.

L'AFD participe actuellement au financement du projet d'adduction d'eau de Yaoundé à hauteur de 50 milliards de francs CFA, ce qui devrait fournir 50 000 m3 d'eau supplémentaires à la capitale.

 

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire